Voile intégral : l'interdiction entre en vigueur en Belgique

Voile intégral : l'interdiction entre en vigueur en Belgique
Voile intégral : l'interdiction entre en vigueur en Belgique
Près de quatre mois après la France, la loi interdisant le port du voile intégral entrera en vigueur en Belgique samedi. Les sanctions seront plus sévères que dans l'Hexagone.
A lire aussi


L'interdiction du port du voile intégral entrera en vigueur samedi en Belgique, près de quatre mois après la France. Les femmes qui porteront le voile recouvrant totalement leur visage dans des lieux publics seront condamnées à une amende de 137,50 euros et à une peine d'emprisonnement de sept jours. Les sanctions sont plus sévères que dans l’Hexagone où la loi prévoit une amende de 150 euros ainsi qu'un stage de citoyenneté.
Cette interdiction pourrait concerner 270 femmes en Belgique. La Commission des droits de l'homme, une institution non judiciaire indépendante au sein du Conseil de l’Europe a fait part de son inquiétude quant à cette loi. « Il se pourrait fort bien que cette interdiction constitue une violation des normes européennes des droits de l'Homme et en particulier du droit au respect de la vie privée et de l'identité personnelle », a déclaré le commissaire Thomas Hammarberg. Après la France, la Belgique devient le second pays européen à interdire le port du voile intégral.

(Source : leparisien.fr)
Crédit photo : Photos.com

VOIR AUSSI

Deux musulmanes devant le tribunal pour port du voile intégral
Voile intégral : Appel à la désobéissance civile
Loi sur la burqa : 27 à 28 femmes verbalisées en moins d'un mois
Deux femmes en niqab interpellées pour rassemblement illégal

Voile : Une femme en niqab défie la loi pour prendre le train

Burqa : comment les forces de l’ordre vont appliquer la loi