Affaire DSK : le rapport médical prouve le viol de Nafissatou Diallo

Affaire DSK : le rapport médical prouve le viol de Nafissatou Diallo
Affaire DSK : le rapport médical prouve le viol de Nafissatou Diallo
Le rapport médical établi par l'hôpital new-yorkais où Nafissatou Diallo a été examinée le 14 mai dernier, révèle des blessures causées par un viol, rapporte L’Express.
A lire aussi


Le journal L'Express a pu consulter le rapport médical établi par le service des urgences qui a examiné Nafissatou Diallo, le 14 mai dernier. Celui-ci a été reproduit dans la plainte déposée au civil le 8 août par Kenneth Thompson. Les conclusions du médecin ne font guère de doute, la femme de chambre a bel et bien subi un viol.
Ce document reprend d’abord les déclarations de la jeune femme. Elle décrit l’incident « en larmes (…) sur un mode narratif. Elle s'interrompt, marque des pauses, en décrivant l'acte de fellation. » « L'homme nu aux cheveux blancs verrouille la porte et l'entraîne sur le lit » pour une première tentative, puis au fond du couloir, où il déchire ses collants, saisit « la partie extérieure de sa zone vaginale », « enfonce profondément son pénis dans sa bouche en la saisissant par les cheveux ». Jusqu'à l'émission du sperme dont elle décrit le goût et « qu'elle crache sur la moquette ».
La dernière page du rapport médical fournit un schéma de la zone vaginale de la victime. Il indique que la victime a subi un traumatisme et précise l’emplacement. Le document conclut : « Diagnostic : agression. Cause des blessures : agression. Viol. »

(Source : l’Express)
Crédit photo : ABC News



VOIR AUSSI

DSK : Et maintenant, Nafissatou Diallo porte plainte au civil
DSK : l’homme le plus redouté des hôtesses d’Air France ?
Affaire DSK : le récit détaillé et violent de Nafissatou Diallo