Pourquoi les femmes entreprennent moins que les hommes ?

Pourquoi les femmes entreprennent moins que les hommes ?
Pourquoi les femmes entreprennent moins que les hommes ?
Créer sa boite : un chemin semé d’embûches et spécialement pour les femmes. Dans son rapport sur l’entreprenariat au féminin, le conseil économique et social révèle que les femmes sont encore trop réticentes à créer leurs entreprises. Pourquoi ?
A lire aussi
Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes
News essentielles
Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que...


Créer sa boîte
: un chemin semé d’embûches et spécialement pour les femmes. Dans son rapport sur l’entreprenariat au féminin, le conseil économique et social révèle que les femmes sont encore trop réticentes à créer leurs entreprises. Pourquoi ?

En France les femmes sont encore trop peu nombreuses à créer leur boîte. En 2006,  elles représentent 30% des créations d’entreprise et 27% des dirigeants de PME/TPE.  Des chiffres qui contrastent avec les États-Unis, où les politiques volontaristes ont porté leurs fruits. Ainsi en 2004, pratiquement 1 entrepreneur sur deux était une femme.

Il faut dire que les femmes doivent faire face à une série d’obstacles pour devenir chef d’entreprise. Tout d’abord les discriminations à l’emprunt persistent. Les obstacles au financement concernent plus souvent les femmes. Ensuite, il existe une forme d’autocensure : les femmes ne se sentent pas aptes à s’engager dans l’entreprenariat. Il y a encore beaucoup de préjugés et les femmes sont peu informées et formées à la création d’entreprises. Enfin, il est vrai que la difficulté de concilier vie personnelle et vie professionnelle contribue à freiner l’entreprenariat au féminin.

Selon une enquête réalisée par l’agence pour la création d’entreprises (ACPE), les femmes seraient plus présentes dans la reprise d’entreprises (36% des reprises) que dans la création de nouvelles entreprises (26% des créations pures).  Un certain nombre de femmes décident de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat par manque de perspective ou de promotion. Selon l’étude, "reprendre une entreprise est pour elles un moyen de briser le plafond de verre, de concrétiser leur désir de réussite et de prouver leur valeur.

Pour  encourager les femmes, il convient donc de lutter contre les représentations stéréotypées, de multiplier les formations et de développer une culture entrepreneuriale. Il existe de nombreux dispositifs et des associations qui aident à la création d’entreprises. L’association Force Femmes met tous ses efforts pour vous convaincre de sauter le pas.

Lien utile :

Conseil économique, social et environnemental.

Communication du Conseil économique, social et environnemental présentée au nom du Bureau par Mme Geneviève Bel au nom de la délégation aux droits des Femmes et à l'égalité des chances entre hommes et femmes.


Anaïs Anouilh