Notre experte répond à Solveig

Notre experte répond à Solveig
Notre experte répond à Solveig
Vous vous posez des questions sur votre propre emploi, souhaitez monter votre propre activité ou donner un nouveau souffle à votre carrière. Françoise Holder, entrepreneuse hors du commun, vice-présidente de Force Femmes et surtout marraine de Terrafemina vous donne ses conseils les plus avisés.
A lire aussi

Solveig :

Il y a un an, avec mon mari, nous avons décidé de changer de vie. J’étais ingénieur, responsable de projets dans la téléphonie mobile et lui était directeur technique d’une antenne parisienne.
Lassés du stress parisien, nous sommes partis avec nos deux jeunes enfants (bientôt 3) vivre dans un pays où le stress existe peu : Le Vanuatu.
Je suis devenue professeure de mathématiques et sciences physiques au collège et mon mari réalise son rêve en étant volcanologue.
Mais j’ai toujours aimé mon travail et ma vie à Paris. Notre départ a grandement été motivé par l’envie de donner un environnement meilleur à nos enfants et réussir à passer du temps au quotidien avec eux.
En parallèle, je continue un peu de mon travail d’ingénieur en free-lance mais à petites doses. Cependant dans quelques années j’aimerais revenir et reprendre un poste d’ingénieur avec responsabilités.
Mais j’ai peur que cela ne soit pas compris par les recruteurs et qu’on voit cette aventure comme une planque au soleil sous les cocotiers. J’ai peur d’être trop vieille (j’ai aujourd’hui 33 ans) et que ce soit mal accepté.
Quels conseils pouvez-vous me donner ?

Françoise Holder :

Chère Solveig, j'ai lu avec grand intérêt le récit un peu raccourci de votre grand "saut". Quel courage ! Sincèrement, je ne vois que du bénéfice dans une pareille aventure.
D’abord, l’avoir fait, souvent on entend dans les "diners parisiens" je vais partir, j en ai assez de Paris etc...
Mais en fait peu le font et partir comme cela avec "armes, bagages et enfants", chapeau vraiment.
Celui qui ne verra que la planque au soleil commettrait une vraie erreur et en tout cas n’aurait pas là un reflexe de professionnel. Pourquoi ne vivez-vous pas le présent à fond ?
 Ce n’est pas la peine de vous torturer d’avance pour ce qui pourra arriver dans quelques années. Apparemment rien n est envisagé à court terme et si une décision ferme est prise dans quelque temps on sera là pour vous aider. Comptez sur nous. Bien amicalement

ALLER PLUS LOIN :

Vous aussi demandez conseil à Françoise Holder ! Cliquez ici.
Décidez de votre avenir professionel ! Terrafemina vous conseille.
Envie de partir travailler à l'étranger ? Cliquez ici.