Journée de sensibilisation aux génocides et à leur négation ce lundi

Journée de sensibilisation aux génocides et à leur négation ce lundi
Journée de sensibilisation aux génocides et à leur négation ce lundi
Dans cette photo : Rama Yade
Le Collectif Vigilance Arménienne contre le Négationnisme (VAN) organise ce lundi une exposition en plein air de 10h à 20h sur le parvis de Notre-Dame de Paris. 96 ans après le génocide arménien, l'exposition est intitulée "1915/2011 - Le négationnisme ne connaît pas la crise".
A lire aussi

A l'occasion des commémorations du 96ème anniversaire du génocide arménien, le collectif Vigilance Arménienne contre le Négationnisme (VAN) organise une exposition sur le parvis de Notre-Dame de Paris, de 10h à 20h. Le collectif VAN, rassemblant les peuples arménien, juif, tutsi, darfouri et les minorités de Turquie a choisi d'intituler l'exposition "1915/2011 - Le négationnisme ne connaît pas la crise". Mettant en scène 8 stèles géantes représentant 8 visages d'hommes, de femmes et d'enfants, cette manifestation a pour but d'interpeller le public sur la situation des minorités de Turquie. Juifs et Chrétiens représentaient 25% de la population en 1914, ils ne sont plus que 0,2% aujourd'hui.
Au verso des stèles, des peintures originales des artistes peintres de l'APAF (Artistes Plasticiens Arméniens de France), tels que Dibasar, Laurent Nissou, Marc Aram, Marguerite Mateossian et Vatché, représentent les peuples arméniens, juifs, tutsi et darfouri, victimes de génocides aujourd'hui ou dans le passé. Enfin, une 9ème stèle est dédiée au journaliste arménien Hrant Dink, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Agos tué en 2007 à Istanbul.
Une messe de Commémoration en hommage aux victimes du génocide arménien sera célébrée à 16h en la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Cambodge : Une enfant du génocide témoigne contre les Khmers rouges
« L'Etrangère », de Feo Aladag : autopsie d'un crime d'honneur
Viols en RDC, Rama Yade dénonce « l'impunité des bourreaux »
Pourquoi recruter des minorités ?

Dans l'actu
UMP