Primaires UMP : Sarkozy s'inquiète pour la campagne de NKM

Primaires UMP : Sarkozy s'inquiète pour la campagne de NKM
Primaires UMP : Sarkozy s'inquiète pour la campagne de NKM
Attaquée par son propre camp, Nathalie Kosciusko-Morizet vit une course pour les primaires UMP mouvementée. D'ailleurs, Nicolas Sarkozy, qu'elle verrait régulièrement en coulisses, s'inquièterait pour la campagne  de son ancienne porte-parole.
A lire aussi
"Stupide et sexiste" : une campagne pour le casque à vélo crée un tollé en Allemagne
News essentielles
"Stupide et sexiste" : une campagne pour le casque à vélo...


« Elle ne fait pas une bonne campagne. Elle fait une campagne de second tour, mais elle a oublié qu’il y avait un premier tour. » : c’est ainsi que Nicolas Sarkozy aurait commenté auprès d’un proche la campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet en off. C’est un papier du Parisien en date du 29 mai qui dévoile les inquiétudes de l’ancien président de la République pour son ex-porte-parole, qu’il conseillerait régulièrement en coulisses. Attaquée par la Droite forte et son président Guillaume Peltier, vivement critiquée par les opposants au mariage homosexuel qui ne digèrent pas son abstention lors du vote de la loi Taubira à l’Assemblée, NKM doit répondre aux attaques venant de son propre camp à la veille de la primaire UMP. Et ne mène pas une campagne de tout repos alors même qu’elle n’est pas encore désignée candidate officielle pour les municipales de 2014.

« Et vous, vous faites quoi avec 3 euros ? »

Reste que la candidate fait front et affiche sa détermination. Interrogée jeudi matin sur BFMTV sur sa candidature à la primaire UMP, et alors qu’elle n’a toujours pas indiqué dans quel arrondissement elle se présenterait, Nathalie Kosciusko-Morizet a préféré assurer qu’elle souhaitait prendre le temps pour se décider. « Je ferai ce choix après la primaire, c'est une question de cohérence. Je ne veux pas parler de liste par arrondissement car ce serait se renfermer dans une espèce d'entre-soi alors qu'on est tournés vers les Parisiennes et les Parisiens », a-t-elle déclaré, affirmant néanmoins avoir « plein d'idées » d'arrondissement dans lesquels se présenter. Elle a par ailleurs réaffirmé qu’elle n’avait pas d’autre échéance électorale en tête que celle des municipales, confirmant sa déclaration de début de semaine ou elle assurait qu’elle « irait au bout de son mandat de maire de Paris ». En attendant, la candidate a lancé un clip de campagne intitulé « Et vous… Vous faites quoi avec 3 euros ? », afin de motiver les électeurs à se mobiliser durant la primaire. Une vidéo de campagne d’ores et déjà raillée sur le net par des internautes qui n’hésitent pas à la qualifier de « cheap ».



VOIR AUSSI

Primaire à Paris : NKM règle ses comptes à droite
Débat de la primaire UMP : comment NKM s'en est-elle sortie ?
Municipales à Paris : un match joué d'avance pour NKM ?