Marisol Touraine : son fils Gabriel en prison pour extorsion de fonds et séquestration

Marisol Touraine : son fils Gabriel en prison pour extorsion de fonds et séquestration
Marisol Touraine : son fils Gabriel en prison pour extorsion de fonds et séquestration
Gabriel Reveyrand de Menthon, 22 ans, fils de l'actuelle ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a été incarcéré début septembre pour « extorsion de fonds » et « séquestration ». La ministre aurait envoyé une lettre d'excuses à sa victime.
A lire aussi
Le tabagisme des femmes enceintes inquiète Marisol Touraine
grossesse
Le tabagisme des femmes enceintes inquiète Marisol Touraine


Selon une information du Parisien, Gabriel Reveyrand de Menthon, 22 ans, fils de l’actuelle ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, aurait été incarcéré au début du mois de septembre pour « extorsion de fonds » et « séquestration » à la prison de la Santé à Paris. Il aurait été condamné à trois ans de prison ferme après avoir, avec un complice, séquestré une femme dans son appartement pour lui soutirer de l’argent. L’affaire remonte au 2 mai 2011 : les deux jeunes hommes (le fils de la ministre a alors 19 ans) s’introduisent cagoulés et arme factice au poing dans l’appartement d’une femme de 59 ans situé dans le XIIIe arrondissement. Ils menacent la victime, lui demandant son code de carte bancaire. « Ils voulaient aussi m’attacher les mains, relate la victime dans le Parisien. Ils m’ont demandé ma carte bancaire. Je leur ai donné avec le code mais je me suis trompée, sous le coup de l’émotion. L’un d’entre eux est parti à la Poste pour faire un retrait au distributeur. Pendant ce temps-là, son complice me pointait le canon de son arme sur la tempe… Quand il a fini par revenir, il n’était pas très content parce que ça n’avait pas marché. Je leur ai alors dit que j’avais un peu d’argent chez moi, puis ils sont partis. » Les deux braqueurs partent avec 990 euros en liquide. 

Un braquage pour rembourser une dette

La femme porte plainte et les enquêteurs parisiens remontent rapidement jusqu'à Gabriel Reveyrand de Menthon. « Ils ont extrait une photo de la vidéosurveillance de la banque dans laquelle un des deux auteurs de cette agression a tenté de faire un retrait. Ce cliché a été montré au gardien de l’immeuble de la victime, confie une source proche du dossier au Parisien. Ce dernier a reconnu le fils de Marisol Touraine qui possède un appartement dans un immeuble voisin de celui de la victime. » Le jeune homme est interpellé le 12 octobre suivant puis condamné à une peine de prison ferme, et à verser 3000 euros à sa victime au titre de préjudice moral et 990 euros pour son préjudice matériel. « Il a expliqué, au cours de son procès, qu’il avait fait ça parce qu’il devait rembourser une dette, explique la victime. J’ai été très choquée par toute cette histoire, même s’ils n’ont pas exercé de violences physiques à mon encontre. Je connaissais ce garçon de vue depuis de nombreuses années. Marisol Touraine m’a adressé une petite lettre dans laquelle elle m’a présenté ses excuses. » La ministre a cependant fait savoir à la presse qu’elle n’avait « aucun commentaire » à formuler sur cette affaire.

VOIR AUSSI

Mariage gay : Marisol Touraine favorable à la PMA pour tous
Pilule contraceptive : Marisol Touraine annonce une campagne pour rassurer les femmes
Hôpital : Marisol Touraine s'exprime contre les blouses qui laissent « les fesses à l'air »
Le tabagisme des femmes enceintes inquiète Marisol Touraine

Les dossiers