Prison ferme pour le directeur de prison et « l'appât » du Gang des barbares

Des peines de prison ferme ont été prononcées mercredi contre Florent Gonçalves, l'ex-directeur de la prison de Versailles, et Emma S. surnommée  « l'appât » pour son rôle dans le guet-apens mortel tendu par le Gang des barbares à Ilan Halimi en janvier 2006. Ils ont été jugés pour avoir entretenu une relation amoureuse interdite derrière les barreaux.
A lire aussi
Farid Ghilas de la Morlette : le tortionnaire de chat condamné à 1 an de prison ferme
web
Farid Ghilas de la Morlette : le tortionnaire de chat...


Des peines de prison ferme ont été prononcées mercredi contre Florent Gonçalves, l’ex-directeur de la prison de Versailles, et Emma S., surnommée « l’appât » du Gang des barbares. L’homme de 42 ans et la jeune femme de 23 ans ont été jugés pour avoir entretenu une liaison amoureuse interdite derrière les barreaux. Ils ont toutefois quitté libres le tribunal correctionnel de Versailles, aucun mandat de dépôt n’ayant été prononcé. Leur relation dans la maison d’arrêt pour femmes de Versailles avait débuté en décembre 2009. A l’audience, Emma S. a confirmé avoir été amoureuse de l’ancien directeur, qui a été reconnu coupable d’avoir correspondu avec elle et de lui avoir remis des puces téléphoniques en 2009 et 2010.
L’homme a dit avoir agi par amour, estimant ne pas avoir été manipulé. Dans un livre, il dit « ne pas regretter ». Il a été condamné à deux ans de prison, dont un an de sursis, 10.000 euros d’amende et l’interdiction définitive d’exercer une fonction publique. Une peine d’un an de prison dont huit mois de sursis a été prononcée contre la jeune femme qui,  en janvier 2006, alors âgée de 17 ans, avait attiré Ilan Halimi dans un guet-apens mortel tendu par le Gang des barbares. Ce jeune Juif de 23 ans avait été enlevé, séquestré et torturé trois semaines, avant d'être retrouvé agonisant le long d'une voie ferrée dans l'Essonne le 13 février 2006. Condamnée à neuf ans de réclusion pour son implication dans ce crime antisémite, elle bénéficie depuis septembre d'une liberté conditionnelle.

Elodie Vergelati

(Avec AFP)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Jugement du directeur de prison et de l'appât du Gang des barbares

Le directeur de prison Florent Goncalves amoureux de la détenue Emma
Faveurs du directeur de prison : la détenue Emma n’était pas la seule
Prison : l’Assemblée vote 24 000 places en plus d’ici à 2017