Présidentielle : NKM quitte son poste au gouvernement

Présidentielle : NKM quitte son poste au gouvernement
Présidentielle : NKM quitte son poste au gouvernement
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Nommée porte-parole du candidat Nicolas Sarkozy, la ministre de l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé qu'elle quittait le gouvernement pour se consacrer à la campagne.
A lire aussi
Présidentielles 2017 : les propositions des candidats pour les droits des femmes
News essentielles
Présidentielles 2017 : les propositions des candidats...


Afin de se consacrer pleinement à la campagne de Nicolas Sarkozy, dont elle a été nommée dimanche porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet quitte le gouvernement.

Un communiqué de l’Élysée a annoncé mercredi soir que le chef de l’État a « mis fin, à sa demande » aux fonctions de la ministre de l’Écologie. Ses fonctions gouvernementales seront exercées par le Premier ministre François Fillon. Quant à Thierry Mariani, ministre des Transports, rattaché au ministère de l’Écologie, il est maintenu dans ses fonctions, et Benoist Apparu, secrétaire d’État en charge du Logement auprès du ministre de l’Écologie, obtient le titre de ministre délégué.

NKM avait déjà annoncé sur le réseau social Twitter qu’elle comptait démissionner de ses fonctions ministérielles dans la semaine, afin d’ « éviter tout mélange des genres ». À 38 ans, cette polytechnicienne a participé à tous les gouvernements depuis 2007, en démarrant au secrétariat d’État à l’Écologie puis en passant par l’Économie numérique.

Crédit photo : Arnaud Perrin

VOIR AUSSI

Les 203 mesures de NKM pour s’adapter au réchauffement climatique
Le candidat Nicolas Sarkozy en campagne pour une « France Forte »
Programme 2012 : ce que veut Nicolas Sarkozy
Nathalie Kosciusko-Morizet : on ne « négocie » pas le nucléaire