Valenciennes : Borloo s'engage aux côtés de Sarkozy

Le déplacement de Nicolas Sarkozy à Valenciennes pour traiter de la thématique de la rénovation urbaine est l'occasion pour Jean-Louis Borloo d'entrer officiellement en campagne aux côtés de Nicolas Sarkozy.
A lire aussi


Ce vendredi marque les retrouvailles officielles entre Jean-Louis Borloo et Nicolas Sarkozy.
Arrivé à 10h45 à Valenciennes, le chef de l'État doit d'abord visiter un quartier en cours de rénovation avant de rendre visite à une association de réinsertion sociale. Nicolas Sarkozy déjeunera ensuite avec le président du Parti radical en compagnie des acteurs de la réinsertion, de l'emploi, de la rénovation urbaine et du logement de la ville de Valenciennes.

M. Borloo avait quitté le gouvernement en 2010, blessé de ne pas avoir obtenu le poste de Premier ministre. Il avait longuement songé à se présenter à l’élection présidentielle contre l’avis du chef de l’État, avant d’y renoncer faute de soutiens suffisants. Après une période de prise de distances avec le président-candidat, l’ancien ministre a enfin déclaré son soutien entier à ce dernier dans sa campagne.

Estimant que le déplacement de M. Sarkozy en son fief est « une façon de souder la famille centriste, les radicaux et la droite républicaine », M. Borloo s’est réjoui des propositions du président. « J'ai attentivement écouté Nicolas Sarkozy (...) quand il a défendu la nouvelle taxe sur les grands groupes, les mesures concernant les exilés fiscaux et les avancées vers un grand plan de formation professionnelle. Ces évolutions correspondent à nos souhaits », explique-t-il ainsi dans une interview publiée par Le Figaro. Il y détaille par ailleurs cinq priorités qu'il souhaiterait voir prises en compte, parmi lesquelles « donner une deuxième chance aux familles surendettées de bonne foi », « soutenir les élèves en difficulté dans le primaire » ou encore «aider les territoires fragiles par un Grenelle de la fiscalité ». Quant à son engagement auprès de Nicolas Sarkozy, il a commenté : « je prends mon temps mais quand je m'engage je vais jusqu'au bout ».

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Sondage Présidentielle 2012 : Mélenchon à la troisième place
Veolia : la rumeur Borloo déclenche une polémique
2012 : Borloo renonce à la présidentielle