JO de Londres 2012 : les beaux gosses de la délégation française

JO de Londres 2012 : les beaux gosses de la délégation française
JO de Londres 2012 : les beaux gosses de la délégation française
Dans cette photo : Camille Lacourt
A l’occasion des Jeux olympiques (JO) de Londres qui s’ouvrent vendredi 27 juillet, voici un éventail des sportifs français qui pourraient bien remporter une médaille. Et même si le sport, ce n’est pas votre truc, admirer un bel athlète, c’est un joli passe-temps pour les vacances d’été !
A lire aussi


La délégation française est en route pour Londres. Certains sont déjà sur place pour s’adapter aux conditions londoniennes, d’autres préparent leur compétition dans des endroits retirés. Terrafemina a sélectionné quelques sportifs français qu’il fera bon de suivre pendant la quinzaine olympique, pour le plaisir des yeux si celui du sport n’est pas au rendez-vous…

Camille Lacourt, 27 ans, 1m97 pour 92 kg(s)
Le sculptural nageur aux yeux clairs, licencié au cercle des nageurs de Marseille, est également l’égérie de plusieurs enseignes dont une où l'on peut apprécier ses abdos en béton puisqu’il pose pour une marque de sous-vêtements. A Londres, on pourra l’admirer sous toutes les coutures à l’Aquatics Centre où il disputera le 100m dos, son épreuve fétiche (champion du monde 2011 en 52’’76, ex-aequo avec Jérémy Stravius) et le 4x100 m 4 nages. Crédit photo : Ch. Lartige/CL2

lacourt


Teddy Riner
, 23 ans, 2m03 pour 130 kg
Quintuple champion du monde de judo dans la catégorie des + de 100 kg, le guadeloupéen hors-norme règne sans partage sur le judo depuis 2007. Pourtant, celui qui s’affirme comme le digne successeur de David Douillet court toujours après sa première médaille d’or olympique.

Riner


Renaud Lavillenie, 25 ans, 1m77 pour 69 kg
Double champion d’Europe en titre et champion du monde en salles, le perchiste clermontois est aussi détenteur de la meilleure performance de l’année 2012 (5m97), réalisée à Helsinki début juillet. Celui qui arrive à Londres avec le maillot de favori dit ne pas rêver d’égaler le record du monde de Sergueï Bubka, son modèle, même si l’or olympique lui permettrait d’atteindre les sommets. Crédit photo : DPPI/Stéphane Kempinaire


Nikola Karabatic
, 28 ans, 1m95 pour 102 kg
Le handballeur montpelliérain a déjà un paquet de breloques dorées. Mais après la déconfiture de l’Euro en Serbie en début d’année, le grand brun aux origines franco-croates et ses partenaires comptent bien reprendre leur marche en avant et conserver leur titre olympique acquis à Pékin en 2008. Crédit photo : Mamédy Doucara, habillé par Emma Dandjoa


Tony Estanguet, 34 ans, 1m86 pour 75 kg
Le porte-drapeau français de 2008 a laissé sa place à la championne Laura Flessel mais sera quand même à Londres pour ses 4e JO d’affilée. Double champion olympique en canoë monoplace à Sydney (2000) et à Athènes (2004), le Palois sait qu’il sera plus outsider que favori pour son ultime participation. Crédit photo : FFCKKMSP-Crosnier


Mahiedine Mekhissi-Benabbad, 27 ans, 1m90 pour 75 kg
Il est l’un des leaders mondiaux du 3000m steeple et a montré à de nombreuses reprises qu’il est capable de rivaliser avec les Kenyans, rois de la distance. Médaillé d’argent surprise à Pékin, il confirme en 2010 à Barcelone en décrochant l’or européen, qu’il vient à nouveau de conquérir à Helsinki. Tête brûlée de l’athlétisme, il a été suspendu 10 mois dont 5 de sursis en 2011 après une altercation avec Mehdi Baala au meeting de Monaco.


Jo-Wilfried Tsonga
, 27 ans, 1m88 pour 91 kg
6e au classement ATP et récent demi-finaliste à Wimbledon, le Manceau a atteint son meilleur classement (n°5) en février dernier. C’est la première fois qu’il participe à une Olympiade où il retrouvera ses camarades têtes de série du classement ATP. Pour admirer son puissant service et son jeu offensif, rendez-vous sur le gazon de Wimbledon.


Bertrand Gille, 33 ans, 1m87 pour 98 kg
Joueur incontournable de l’ère des Costauds et des Experts, le Chambérien est un des tauliers de l’équipe de France de hand depuis une douzaine d’années. Blessé à de multiples reprises, il sera présent à la Handball Arena de Londres pour défendre son titre olympique de 2008 et compte bien remporter le titre de meilleur pivot du tournoi, déjà acquis à Pékin. Crédit photo : sportissimo /pillaud


Florent Manaudou, 21 ans, 1m95 pour 86 kg
Le nom est bien connu, le prénom en revanche… Florent est le petit frère de la championne, Laure Manaudou, et commence tout juste à sortir de l’ombre de sa sœur. En se qualifiant pour l’épreuve du 50m nage libre aux dépens de Fabien Gilot, Frédérick Bousquet et Alain Bernard, le benjamin des Manaudou pourrait bien se faire une place au soleil de Londres. Crédit photo : AFP


Tony Parker, 30 ans, 1m88 pour 81 kg
Le meneur de jeu des Spurs a bien failli ne pas participer aux JO de Londres. En cause, une opération de l’œil gauche mi-juin qui l’oblige à porter des lunettes de protection pendant les matchs. Avant en NBA, il était champion, mais ça c’était avant ! Crédit photo : DR ffbb


Yann Cucherat, 29 ans, 1m71 pour 69 kg
Le gymnaste lyonnais, spécialiste des barres parallèles et fixe, participe pour la quatrième et dernière fois aux Jeux olympiques. Alors qu’il était dans l’incertitude en raison d’une blessure à la main fin mai, la fédération de gym lui a confirmé sa confiance. Le doyen de l’équipe de gymnastique compte bien tirer son épingle du jeu sur ses agrès fétiches. Crédit photo : DR ffgym



Christophe Lemaître, 22 ans, 1m89 pour 74 kg
Français le plus rapide de tous les temps sur 100 et 200m, le longiligne Savoyard aux yeux bleus a déjà un palmarès bien rempli. Double champion d’Europe en titre, il hésite encore entre le 100 et le 200m, la programmation des JO de Londres ne lui permettant pas de participer aux deux courses. Crédit photo : Franck Peaquin


Laure Gamaury

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

JO de Londres : l'Arabie saoudite autorise les femmes expatriées à participer
JO de Londres : la délégation américaine majoritairement féminine
JO de Londres : les sportives de nouveau soumises à des « tests de féminité »