Contrôle d'une femme en niqab à Marseille : quatre personnes devant la justice

Le Parquet de Marseille a déclaré vendredi que quatre personnes seront renvoyées devant la justice en septembre prochain dans le cadre des violences intervenues lors du contrôle d'une femme en niqab à Marseille mardi dernier. Elles comparaîtront pour des faits de « violences volontaires » sur les policiers.
A lire aussi
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre sa carrière en main
News essentielles
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre...


La jeune femme contrôlée dans la nuit de mardi à mercredi à proximité d’une mosquée à Marseille sera renvoyée en septembre devant la justice, ainsi que deux hommes et un mineur. Ils comparaîtront, devant le tribunal correctionnel pour les adultes et devant le juge des enfants pour le mineur, pour « faits de violences volontaires en réunion » sur les policiers intervenus lors du contrôle.

La jeune femme, portant un niqab, avait refusé de se soumettre à un contrôle mené dans le cadre de la loi sur le voile intégral. L’intervention d’un premier homme, puis un regroupement sur les lieux du contrôle avaient provoqué une échauffourée au cours de laquelle trois policiers avaient été légèrement blessés.

Le Parquet de Marseille a également annoncé qu’une enquête administrative a été ouverte en parallèle, suite aux plaintes de personnes dénonçant des « violences illégitimes de la part des policiers ».

Viviane Clermont

Source : AFP
Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Voile : Une femme en niqab défie la loi pour prendre le train
Voile intégral : 299 femmes verbalisées sur un an
Pas de voile pendant les sorties scolaires
Voile intégral : l'interdiction entre en vigueur en Belgique