Paris-Plage 2012 : le monokini n'est pas le bienvenu

Paris-Plage 2012 : le monokini n'est pas le bienvenu
Paris-Plage 2012 : le monokini n'est pas le bienvenu
En période de fortes chaleurs, qu'ils soient dans une station balnéaire ou en zone urbaine, les vacanciers n'ont qu'une envie : se dénuder. A cause de (ou grâce à) Paris Plage, la capitale est ainsi confrontée à cette tendance, pourtant interdite, du monokini. La police est sur les dents...
A lire aussi


Alors que, comme chaque année depuis dix ans, l’opération Paris-Plage fait le plein d’amateurs de farniente, la mairie de Paris est confrontée cette année à un phénomène qu’elle n’avait vraisemblablement pas anticipé : le topless. Certes, si aucun vacancier ne s’est pour l’heure aventuré à tenter le nudisme en zone urbaine, la tendance du monokini est bien présente dans la capitale cette année. Or, une tenue décente est obligatoire à Paris, au risque d’être condamné à une amende de 38 à 3 750 euros et à deux mois d’emprisonnement, « si votre attitude est équivoque et que l'on vous soupçonne de racolage passif », selon la Préfecture de police.

Quant au naturisme, inutile de vous rappeler qu’il est formellement interdit dans la capitale par la loi, qui prévoit que « toute tenue qui laisserait entrevoir les parties génitales ou la poitrine constitue une exhibition sexuelle, punissable d'un an d'emprisonnement ». En cas de forte chaleur, rien ne vous empêche toutefois d’enfiler votre plus joli maillot de bain et de vous étendre sur un coin d’herbe ou au bord de la Seine. Seuls les parcs et jardins de la Ville de Paris, la Jardin des Plantes (situé dans le 5e arrondissement) et le Jardin du Luxembourg (6e) sont à éviter dans cette tenue.

Source : rtl.fr
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Tendance été 2012 : accessoires, vêtements et chaussures fluo
Vacances d'été 2012 : 53% des Français partiront
Vacances insolites : partez à l’aventure !
Un sac de plage 100% écolo