Suicides des personnes âgées : la ministre appelle à la vigilance de tous

Suicides des personnes âgées : la ministre appelle à la vigilance de tous
Suicides des personnes âgées : la ministre appelle à la vigilance de tous
En pleine saison estivale, les personnes âgées sont plus seules et isolées que jamais. Se sentant inutiles, beaucoup décident de mettre fin à leur jours. Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'autonomie, appelle à la vigilance de tous.
A lire aussi
Tétanos : les personnes âgées et les femmes les plus touchées
femmes
Tétanos : les personnes âgées et les femmes les plus...

Le suicide des personnes âgées est un phénomène dont ont parle peu. Il est pourtant très courant. Pour preuve, Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'autonomie, a encore fait état mardi de récents suicides de personnes âgées « particulièrement dramatiques », appelant à la « vigilance de tous » pour les prévenir.

« Plusieurs suicides de personnes âgées, particulièrement dramatiques, sont survenus ces derniers jours », constate-t-elle dans un communiqué. « Chacun de ceux dont nous avons eu connaissance avait un caractère radical » caractéristique des gestes désespérés de personnes vieillissantes. Et d’ajouter : « Il s'agit bien d'en finir avec une vie qui ne paraît plus digne d'être vécue ». En effet, selon des chiffres fournis fin 2010 par France Prévention Suicide, c'est dans la tranche des plus de 85 ans que l'on observe le plus fort taux de suicide. Et en raison de l’isolement qu’elle provoque, la saison estivale est propice à l’augmentation de ces gestes désespérés ; en effet, les personnes âgées se sentent alors seules et inutiles.

Dans la loi « d'anticipation et d'accompagnement de la perte d'autonomie » qu'elle a pour mission de préparer, la ministre souhaite donc inscrire comme priorité « la lutte contre l'isolement des personnes âgées, le rétablissement de liens intergénérationnels et de voisinage et l'amélioration des conditions sociales » des plus pauvres. Elle précise par ailleurs que « chacun de nous est comptable de ces suicides : proches parents, pouvoirs publics, lesquels, in extremis, ne peuvent pas tout car ce sont souvent les dernières heures qui emportent leur décision de passer à l'acte ».

En 2007, sur un total de 7 419 décès par suicide, 25 avaient été commis par des plus de 94 ans, 106 avaient eu lieu parmi les 90-94 ans, 274 parmi les 85-89 ans et 453 dans la tranche des 80-84 ans.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

9 Français sur 10 veulent vieillir chez eux
La dépendance : un défi pour notre société
Maltraitance : vers la création d'un Défenseur des âgés ?
Guide de la dépendance 2012 : la qualité des maisons de retraite progresse