JO de Londres 2012 : après l'accueil du public, les champions français attendent leur prime

Médaillés d'or, d'argent, de bronze, basketteuses, handballeurs, judokas, nageurs, athlètes... Les sportifs de l'Équipe de France ont défilé à leur descente de l'Eurostar sur les Champs-Élysées pour saluer leurs supporters venus en masse les féliciter. Maintenant, c'est au tour de l'État de verser les primes promises aux champions médaillés pour les récompenser.
A lire aussi
L’Oréal, Carrefour et Crédit Agricole, champions de l’équilibre hommes/femmes selon les Français
emploi
L’Oréal, Carrefour et Crédit Agricole, champions de...


34 médailles dont 11 en or, la sélection tricolore a rapporté un beau butin des Jeux Olympiques de Londres et a ravi le cœur de son public. En témoigne la foule compacte amassée lundi 13 août à la gare du Nord à Paris, puis sur la célèbre avenue des Champs-Élysées pour célébrer le retour des héros, perchés sur des bus à impériale. Si la circulation n’a pas été coupée pendant ce défilé « bleu », elle a été bien ralentie par les milliers de personnes venues saluer la réussite sportive française, comme en témoigne, encore éberluée, Automne Pavia, médaille de bronze en judo dans la catégorie des -57kg : « Il y avait beaucoup de monde qui nous attendait Gare du Nord, cela m'a impressionnée mais ce n'était rien par rapport à la fin du parcours et les Champs-Élysées. En haut des Champs, j'ai vraiment pris conscience du monde présent, des gens qui s'étaient déplacés et attendaient pour nous ».

Après cet engouement sans précédent pour le sport tricolore, les champions de Londres vont prendre quelques semaines de repos avant de rechausser pointes ou baskets pour leurs échéances respectives. D’ici là, l’État français doit verser aux médaillés les primes prévues avant les JO en fonction de leur classement. Les 11 médailles d’or, qui représentent en fait 30 sportifs puisque 2 des titres sont collectifs (le relais 4x100m nage libre avec 6 relayeurs et l’équipe de handball masculine avec 15 joueurs), doivent à elles seules coûter 1,5 million d’euros. Ensuite, les détenteurs d’une breloque en argent gagneront chacun 20 000 euros, soit 600 000 euros. Enfin, les sportifs en bronze recevront 13 000 euros chacun, soit 234 000 euros sortis des caisses de l’État.

À noter que Yannick Agnel sera le mieux loti avec 120 000 euros de prime pour ses 2 médailles d’or et sa médaille d’argent, talonné de près par Camille Muffat et ses 3 médailles, une de chaque métal, avec 83 000 euros. Même si le « girl power » semble avoir progressé en équipe de France avec 4 titres féminins et 15 des 34 médailles tricolores, les sportives toucheront seulement 656 000 euros sur les 2 334 millions d’euros distribués, contre 1 678 000 euros à leurs homologues masculins.

Laure Gamaury

Source : lexpress.fr
Crédit photo : AFP

Retrouvez le tableau des médailles de la France aux Jo de Londres

VOIR AUSSI

JO de Londres 2012 : Hollande rend visite aux athlètes français
JO de Londres 2012 : une facture salée pour la Grande-Bretagne
JO de Londres 2012 : les championnes françaises à l'honneur
JO de Londres 2012 : les beaux gosses de la délégation française