Anne Sinclair/DSK : la séparation officialisée

Anne Sinclair/DSK : la séparation officialisée
Anne Sinclair/DSK : la séparation officialisée
Dans cette photo : Anne Sinclair
Anne Sinclair a reconnu implicitement mais officiellement sa rupture avec son époux DSK dans une interview accordée au Parisien (édition de ce vendredi 31 août). La journaliste affirme aller « très bien » et se concentrer sur son travail et sa vie de famille.
A lire aussi


Il se seraient donc séparés il y a un mois. Le couple Strauss-Kahn n’a pas survécu au séisme des plaintes à répétition qui ont accusé Dominique Strauss-Kahn de viol dans l’affaire du Sofitel de New York, d’agression sexuelle dans l’affaire Tristane Banon et de proxénétisme aggravé dans l’affaire du Carlton de Lille.

« Je vais très bien, merci »

« Comment va votre vie personnelle depuis votre séparation d'avec Dominique Strauss-Kahn? » interroge le journaliste du Parisien : « J'ai bonne mine, j'ai pris des vacances, je retravaille durement, je suis à fond sur les élections américaines », a répondu la journaliste qui a repris au printemps la direction éditoriale du Huffington Post. Elle confirme ainsi une rumeur émanant d’un proche du couple qui avançait le 2 juillet dernier qu'il s’était séparé après 20 ans de mariage. Mère de deux garçons nés de son union avec Ivan Levaï et proche des quatre enfants de DSK, Anne Sinclair n’oublie pas sa tribu : « J'ai toujours un lien très fort avec mes six enfants, et je vais très bien, merci », assène-t-elle.

« N’offense pas qui veut »
Dans son interview, la journaliste prend soin de ne pas s’arrêter sur le sujet des mœurs de son mari, de son couple ou des affaires en cours avec la justice. Regrettant l’exposition médiatique de son couple dans la presse et dans l’édition, elle revendique sa liberté : « En France, la presse est libre, ô combien, l'édition est libre ô combien, le cinéma est libre, ô combien. Et moi je suis libre de mener ma vie comme je l'entends sans en rendre compte à quiconque. » Et d’ajouter : « Mitterrand avait une très belle phrase : n'offense pas qui veut »... « Elle peut servir souvent ».

Dominique Strauss-Kahn est toujours sous le coup d’une procédure civile dans l’affaire Nafissatou Diallo, il a été par ailleurs été mis en examen à Lille le 26 mars dernier pour proxénétisme aggravé en bande organisée dans le cadre de l'affaire dite du Carlton de Lille.


Source : le Parisien.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Anne Sinclair, sacrée femme de l'année devant Christine Lagarde et Martine Aubry
« Night Watch » de Linda Fairstein ou DSK en héros de polar
Affaire DSK : l'année qui a ruiné 25 ans de politique
DSK et Anne Sinclair : le divorce ?
Anne Sinclair et DSK séparés selon Closer
Affaires DSK : deux livres à paraître