Mairie de Paris : Anne Hidalgo devancerait François Fillon

Mairie de Paris : Anne Hidalgo devancerait François Fillon
Mairie de Paris : Anne Hidalgo devancerait François Fillon
Dans cette photo : François Fillon
Un sondage Ifop place Anne Hidalgo en 1re position, loin devant François Fillon et les autres prétendants UMP, pour succéder à Bertrand Delanoë à la tête de la capitale en 2014. La 1re adjointe au maire socialiste peut donc annoncer sereinement sa candidature officielle à moins de 2 ans de l'échéance électorale parisienne.
A lire aussi
Mairie de Paris : la bataille entre Hidalgo, Dati et NKM a commencé
elections
Mairie de Paris : la bataille entre Hidalgo, Dati et NKM...


Selon une enquête Ifop pour le JDD, Anne Hidalgo, 1re dauphine de Bertrand Delanoë est en très bonne position pour accéder à la mairie de Paris en 2014. Elle devrait annoncer sa candidature officielle dans la semaine, le 5 ou le 6 septembre, lors d’une conférence de presse. Quel que soit son adversaire, Anne Hidalgo dispose d’une avance confortable et obtient même de meilleurs résultats pour la gauche (53%) qu’aux municipales de 2008 (elle avait obtenu 48% des voix) ou qu’en 2012 pour la présidentielle (50% des voix).

Du côté de ses adversaires, François Fillon serait son plus sérieux rival, suivi par Jean-Louis Borloo et Rachida Dati mais aucun d’eux ne viendrait bousculer la hiérarchie actuelle : Anne Hidalgo aurait 3 points d’avance sur l’ex-Premier ministre, 8 points sur le président du Parti radical et 13 points sur la maire du VIIe arrondissement.

À moins de 2 ans de l’élection municipale, Anne Hidalgo a donc toutes les cartes en main pour succéder à l’actuel maire de Paris puisque l’enquête Ifop précise même qu’il n’y a « pas de nostalgie Delanoë » selon Fréderic Dabi, le directeur adjoint de l’institut. 52% des Parisiens approuvent la décision de Bertrand Delanoë de ne pas briguer un 3e mandat. Enfin, si la ministre du Logement et de l’Égalité des territoires, Cécile Duflot, maintient sa candidature, ses chances sont pour l’instant très minces : elle obtiendrait 9% des voix contre 7% à Denis Baupin, candidat EELV en 2008.

Laure Gamaury

Source : lejdd.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Hébergement d'urgence : Delanoë demande à l'État de se mobiliser
Législatives 2012 : Duflot candidate à Paris, Delanoë furieux
Législatives 2012 : Dati laisse la place à Fillon à Paris