Rentrée des enseignants : les profs préparent l'arrivée des élèves

À la veille de la rentrée des élèves, près de 850 000 enseignants du primaire et du secondaire retrouvent leurs salles de classe pour faire un point sur la situation plutôt tendue : 13 000 postes en moins par rapport à l'an dernier mais 1 000 récupérés de justesse dans l'enseignement primaire. Mise en place également des derniers ajustements pour accueillir les 12,5 millions d'élèves mardi.
A lire aussi


L’été est bel et bien terminé : les professeurs font leur rentrée lundi 3 septembre, un jour avant les quelque 12,5 millions d’élèves attendus demain. Plusieurs changements sont à prévoir pour les 850 000 enseignants du primaire et du secondaire : une perte de 13 000 postes provoquant des fermetures de classe, des effectifs d’élèves plus importants et des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) supprimés. Bref, l’austérité budgétaire de l’ancien gouvernement pèse encore sur l’Éducation nationale.

L’arrivée de Vincent Peillon au ministère a seulement permis pour cette rentrée 2012 de rajouter 1 000 enseignants de primaire pour pallier rapidement les manques de personnel mais le compte n’y est pas. Le nouveau ministre de l’Éducation a aussi mis l’accent sur la formation des nouveaux professeurs et les a déchargés de 3 heures hebdomadaires pour pérenniser leur apprentissage. Leur classe devrait être prise en charge pendant ce créneau.

Vincent Peillon assure que la rentrée 2013 se fera sous de meilleurs auspices : « depuis le mois de juin, nous avons pris un certain nombre de mesures dites d’urgence, moi je dis, de réparation, par rapport à l’état de l’Éducation nationale ». Mais la vaste concertation lancée pendant l’été devrait aboutir à un rapport prévu pour le mois d’octobre. De quoi poser les principales bases du projet de loi d’orientation et de programmation qu’a promis François Hollande pour réformer l’école. Il devrait notamment traiter de la formation et de l’évaluation des enseignants, de la réforme des rythmes scolaires et de la création de 60 000 postes sur 5 ans.

Laure Gamaury

Source : franceinfo.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

École : Vincent Peillon favorable à une évolution du système de notation
Peillon : les vacances de la Toussaint s'allongent à deux semaines
Rentrée scolaire 2012 : Peillon promet un enseignant par classe