FN : Marion Maréchal-Le Pen, "bluffante", veut rassurer sa tante Marine

FN : Marion Maréchal-Le Pen, "bluffante", veut rassurer sa tante Marine
FN : Marion Maréchal-Le Pen, "bluffante", veut rassurer sa tante Marine
À l'Université d'été du FN ce week-end à La Baule, Marion Maréchal-Le Pen, devenue l'une des nouvelles étoiles montantes du parti frontiste, a voulu « rassurer » sa tante Marine Le Pen, démentant ainsi les commentateurs qui suggèrent qu'elle pourrait faire de l'ombre à la présidente du parti d'extrême droite.
A lire aussi


Pour son premier grand discours à l’Université d’été du PS, Marion Maréchal-Le Pen a promis à sa tante qu’elle ne lui ferait pas de l’ombre : « Je voulais te rassurer Marine (...) tu es celle qui incarne l'espoir, qui incarne l'avenir, et moi je suis... je suis... tu es mon chef de file, voilà », a-t-elle lancé un peu hésitante après avoir rendu hommage à son grand-père qui fut lui aussi le plus jeune député de France lors de son élection en 1956 sous les couleurs du parti de Pierre Poujade. « Je suis fière de porter le nom de Le Pen dans l'hémicycle », a souligné l’élue du Vaucluse de 22 ans. « J'estime être complémentaire, ne pas être en concurrence avec toi, et tu trouveras en moi une alliée », a-t-elle ajouté ensuite à l’intention de Marine Le Pen.

Inscrite à l'Université Panthéon-Assas, elle a aussi tenu à rassurer chacun sur son engagement : « Devrais-je regarder sagement Secret Story après le boulot ? (...) Non, je veux avoir le sentiment du devoir accompli pour dire à mes enfants : voilà ce que j'ai fait pour rendre votre vie meilleure. Je veux la fierté d'être français. » « Qu'est-ce qui attend aujourd'hui un jeune français de 22 ans ? », a-t-elle demandé à la tribune : « Le chômage, l'impossibilité de contracter un emprunt, une nationalité ayant perdu toute valeur... allez, un steak halal à midi et un petit vin rouge importé du Chili. (…) Personnellement, moi, ça ne me fait pas rêver (...) je veux la fierté d'être français », a-t-elle martelé.

Pour la présidente du FN, c’était un sans-faute : « Elle est impressionnante, modeste et travailleuse ». Pour Jean-Marie Le Pen, « Marion a réussi son examen de passage, elle est bluffante. Mais elle doit parler moins vite », avant d’ajouter : « De toutes les façons, en politique, il faut y aller ! Tout s'apprend sur le tas ! » Quant à son avenir, Marion Maréchal-Le Pen assure ne pas savoir si elle consacrera sa vie à la politique, précisant que son grand-père ne lui avait jamais mis la pression : « C'est vrai que cela lui fait plaisir que je fasse de la politique. Quand il nous voit, Marine et moi, il se dit que la relève est assurée ».

Crédit photo : Tumblr / Marion Maréchal-Le Pen

VOIR AUSSI

Marine Le Pen est une « petite bourgeoise » pour Jean-Marie
Inégalités et droits des femmes : Marine Le Pen répond à Terrafemina
Concert de Madonna : Marine Le Pen porte plainte pour injure