Mariage gay : Christine Boutin craint elle aussi des dérives vers la polygamie

Mariage gay : Christine Boutin craint elle aussi des dérives vers la polygamie
Mariage gay : Christine Boutin craint elle aussi des dérives vers la polygamie
Après François Lebel, c'est au tour de Christine Boutin de déraper dans les grandes largeurs sur la question du mariage gay. Ce jeudi matin sur les ondes d'Europe 1, la présidente du Parti chrétien démocrate a ainsi jugé vraisemblable que la légalisation des unions homosexuelles ouvre la porte à la polygamie en France.
A lire aussi


Mercredi, François Lebel provoquait l’indignation suite à un réquisitoire contre le mariage homosexuel paru dans le journal municipal de son arrondissement à Paris. Et pour cause, le maire UMP du VIIIe y compare le mariage gay à la polygamie, à la pédophilie et à l’inceste. Ce jeudi matin, interrogée sur les ondes d’Europe 1 sur ce dérapage considéré comme généreusement homophobe, Christine Boutin s’est contentée de prendre timidement ses distances avec le principal intéressé. « C’était plutôt déplacé dans un bulletin municipal. Il faut faire attention quand on est un élu, je ne trouve pas que ce soit bien qu’il l’ait fait », a-t-elle simplement estimé.

Et pour cause, si elle condamne l’initiative de François Lebel sur la forme, sur le fond, la présidente du Parti chrétien démocrate refuse de condamner ses propos. Ainsi, elle juge « vraisemblable que si on accepte le mariage homosexuel, on sera amené dans les années à venir à accepter la polygamie en France ». Selon l’ancienne ministre, cet incident est révélateur « du malaise ressenti par un certain nombre de maires par rapport à cette obligation qui se profilerait de les obliger à marier des homosexuels ».

« Une bêtise crasse »

Les propos de Christine Boutin ont, comme ceux de la veille, forcément provoqué une levée de boucliers. Le Parti communiste y a vu une « bêtise crasse, indigne du débat public ». Dans un communiqué, le parti d’extrême-gauche a d’ailleurs déclaré que « ces propos discriminatoires après ceux de Lebel doivent être combattus avec la plus grande fermeté ».

Dans un texte intitulé « Non ! », dans lequel il craignait les dérives que pourrait engendrer la légalisation du mariage gay, François Lebel posait en effet les questions suivantes : « Comment s'opposer demain à la polygamie en France, principe qui n'est tabou que dans la civilisation occidentale ? Pourquoi l'âge légal des mariés serait-il maintenu ? Et pourquoi interdire plus avant les mariages consanguins, la pédophilie, l'inceste qui sont encore monnaie courante dans le monde ? »

Crédit photo : lpcd.fr

VOIR AUSSI

Mariage gay : les couples homosexuels à la noce avant fin 2013
Mariage gay : L'Eglise de France rédige une prière contre la future législation
Mariage gay et adoption pour tous : un couple réagit à l'annonce de Christiane Taubira
Mariage gay : les homosexuels de l'UMP écrivent à Copé

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre