La barbe "style bad boy homo" de Sarkozy, frein à son retour en politique, selon Bachelot

C'est dans un billet publié dans Le Nouvel Observateur à paraître ce jeudi que Roselyne Bachelot a partagé son analyse pointue concernant les projets d'avenir de Nicolas Sarkozy. Pour l'ancienne ministre de la Santé et nouvelle chroniqueuse TV, il ne fait aucun doute que l'ancien chef de l'État a fait une croix sur sa vie politique. Et pour cause, il porte la barbe.
A lire aussi
Salut les Terriens : pour Cristina Cordula, le style des politiques “ça ne va pas du tout” - en vidéo
mode
Salut les Terriens : pour Cristina Cordula, le style des...


Alors que les spéculations concernant un retour de Nicolas Sarkozy dans la vie politique vont bon train, Roselyne Bachelot, elle, est catégorique. L’ex-président « a décidé de se consacrer à sa femme, à ses enfants, à son boulot, à ses conférences, à ses copains, au cinéma, au sport. Et il a bien raison ! », tranche-t-elle.  

Pourquoi de telles déclarations ? Comme de nombreux proches de Nicolas Sarkozy dans le cadre d’un dossier consacré à ce dernier dans Le nouvel Observateur à paraître ce jeudi, la nouvelle animatrice de D8 a été invitée par l’hebdomadaire à écrire une lettre au « retraité le plus actif de France ».

Nicolas Sarkozy « arbore une barbe style bad boy homo revisité »

L’ancienne ministre de la Santé s’est prêtée au jeu et en a donc profité pour tacler les journalistes et experts politiques avec un argument de poids : la barbe naissante du principal intéressé. « Un détail a échappé à nos fins politologues : il arbore la barbe ! Oui, une barbe style bad boy homo revisité », écrit-elle dans son billet intitulé « Sarko, la barbe ». Et de poursuivre : « Et ce n'est pas avec un look pareil qu'on reconquiert le cœur d'un électorat hanté par la respectabilité. CQFD. »

Parmi les plumes ayant participé à ce dossier du Nouvel Observateur, on peut également citer Denis Tillinac, Jean d'Ormesson ou encore Isabelle Balkany. Cette dernière fait d’ailleurs une véritable déclaration d'amour à l’ex-chef d’État : « Nicolas, reste tel que tu es, sincère, généreux, enthousiaste, courageux, curieux de tout et compétent », écrit-elle. Et de conclure : « en somme, tel que je te connais et qui fait que je t’aime affectueusement depuis si longtemps. »

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Défaite de Nicolas Sarkozy : la droite face à elle-même
Nicolas Sarkozy répond à Terrafemina sur les inégalités et droits des femmes
Le Grand 8 : 4 (bonnes ou mauvaises) raisons de regarder le show de Ferrari et ses copines