Chère Carla Bruni, les féministes ne vous disent pas merci

Chère Carla Bruni, les féministes ne vous disent pas merci
Chère Carla Bruni, les féministes ne vous disent pas merci
Dans cette photo : Carla Bruni-Sarkozy
C'est l'interview donnée par l'ancienne Première dame dans Vogue qui a mis le feu aux poudres. Libérée de son devoir de réserve, Carla Bruni, qui fait la couverture du numéro de décembre du magazine, y donne également une longue interview dans laquelle elle se livre comme rarement... avouant même que selon elle, sa génération n'a pas besoin de féministes. Une petite phrase qui n'a pas tardé à faire bondir les défenseurs du droit des femmes sur les réseaux sociaux.
A lire aussi

En effet, le hashtag #ChèreCarlaBruni a rapidement fait son apparition sur Twitter suite à la publication de ladite interview dans laquelle l’ancienne mannequin donnait son point de vue sur le féminisme en ces termes : « On n'a pas besoin d'être féministe dans ma génération. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas une féministe active. Au contraire, je suis bourgeoise. J'aime la vie de famille, j'aime faire la même chose chaque jour ».

Selon Le Telegraph, l’irruption de madame Bruni-Sarkozy dans le débat sur la place des femmes dans la société, à contre-courant et à quelques jours seulement de la Journée internationale de la violence faite aux femmes et de la signature du manifeste des femmes violées dans le Nouvel Observateur, risquait de « faire froncer les sourcils – qu’ils soient épilés ou naturels ».

C’était peu de le dire puisque, depuis, les réponses à la sortie de madame Sarkozy se succèdent sur Twitter, inlassablement relayées par le compte d’Osez le féminisme, outré par de tels propos, considérés comme totalement déconnectés de la réalité de ce que vivent les femmes aujourd'hui (notons que l’ex Première dame leur avait pourtant apporté son soutien en 2011).


Revue de Tweets

A lire aussi, la réponse du blog « Les Martiennes » à Carla Bruni.

Et vous, que pensez-vous de la petite phrase de Carla Bruni ? Que lui répondriez-vous ?

VOIR AUSSI

Carla Bruni dans Vogue : pour le mariage gay mais contre le féminisme
Paris-Match, Bruno Gollnish et Tony Abott : le machomètre de la semaine
Marie-Jo Zimmerman, UMP : sur la parité, "le PS a une décennie d'avance"
Egalité salariale : Najat Vallaud-Belkacem veut sanctionner les entreprises réticentes