Le sport féminin va-t-il enfin passer à la télé ?

Le sport féminin va-t-il enfin passer à la télé ?
Le sport féminin va-t-il enfin passer à la télé ?
Dans cette photo : Nicolas Bedos
« La féminisation peut booster le sport » : Najat Vallaud-Belkacem a confié à l'Équipe jeudi qu'elle souhaite aussi s'attaquer au domaine sportif pour promouvoir la parité. Pour cela, elle compte accroître le nombre de femmes dirigeantes et éducatrices sportives dans les clubs et augmenter la visibilité médiatique. Une façon selon elle de modifier le regard de l'opinion sur le sport féminin.
A lire aussi
Anima Athletica : une boutique 100% sport et féminine à Paris
sport
Anima Athletica : une boutique 100% sport et féminine à...


En s'exprimant dans le quotidien sportif l'Équipe, jeudi 29 novembre, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes, a mis sur le devant de la scène les problèmes de parité au sein du milieu sportif, particulièrement dans la pratique et la médiatisation. Elle a ainsi déclaré qu’elle partageait le point de vue de Billie Jean King, une tenniswoman américaine, championne dans les années 1970, qui disait : « Je veux faire du sport un outil de changement social », ajoutant que les projets qu'elle défend, seront précisés vendredi 30 novembre lors du comité interministériel des femmes par Valérie Fourneyron, la ministre des Sports.

« 85% de la couverture médiatique est dédiée à des sportifs masculins »

En première ligne des projets du gouvernement, l’amélioration de la médiatisation du sport féminin : « 85% de la couverture médiatique est dédiée à des sportifs masculins. Dans la presse écrite, 8% des articles sont signés par des femmes. 72% des Français estiment que les écarts de pratique entre les sexes sont dus à cette faible médiatisation ». Devant ces inégalités évidentes, Najat Vallaud-Belkacem prévoit d’astreindre les grands groupes télévisuels à diffuser gratuitement des compétitions majeures de sport féminin : le décret du 22 décembre 2004 imposait déjà 27 événements majeurs dont dix-huit strictement masculins, cinq mixtes et seulement cinq féminins. 

Najat Vallaud-Belkacem s’est également prononcée en faveur d’une plus grande représentation des femmes dans les fédérations, dans le nombre de licenciées et dans l’encadrement où elles sont sous-représentées : « 10% seulement entraînent une équipe nationale ». Elle regrette que malgré une ouverture des sports aux filles, certains restent encore très sexués : « Alors que les conventions d’objectifs prévoient un plan de féminisation, seules cinq fédérations en ont adopté un. Cette disposition va devenir obligatoire à partir de 2013 et fera l’objet d’un suivi ».

Crédit photo : fff.fr

VOIR AUSSI

Coupe du monde de football féminin : rencontre avec les Bleues
JO de Londres 2012 : le Girl Power de l'Equipe de France
Le Touquet Raid Amazones : un week-end chic et sportif 100% féminin
Nicolas Bedos, Carla Bruni, Chris Brown : le machomètre de la semaine