Droits des femmes : l'ambitieux plan Ayrault pour une société de l'égalité

Droits des femmes : l'ambitieux plan Ayrault pour une société de l'égalité
Droits des femmes : l'ambitieux plan Ayrault pour une société de l'égalité
Dans cette photo : François Hollande
Lutter contre les stéréotypes de genre, contre toutes les formes de violences à l'encontre des femmes, promouvoir la parité professionnelle : Jean-Marc Ayrault a fait une déclaration à l'issue du comité interministériel aux droits des femmes, lors de laquelle il a détaillé les principaux axes pour favoriser l'égalité entre les sexes.
A lire aussi


« La politique d'égalité entre les sexes doit être un pilier du nouveau modèle français », a déclaré Jean-Marc Ayrault à l'issue du comité interministériel aux droits des femmes, qui s'est tenu vendredi 30 novembre dans l'après-midi, secondé par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, qui a assuré qu'il « faut déconstruire les stéréotypes si nous voulons avancer ». Le Premier ministre a détaillé les principales mesures du plan baptisé « Pour une troisième génération des droits des femmes : vers une société de l'égalité ».

Lutter contre les stéréotypes de genre dès l'enfance

Jean-Marc Ayrault a affirmé que le gouvernement planifie de lutter contre les inégalités dès l'école, avec à la rentrée 2013, une expérimentation sur l'apprentissage de l'égalité dans les écoles. Il a ajouté que la représentation des femmes dans les médias serait également scrutée pour empêcher la diffusion d'images dégradantes et de stéréotypes sexistes. Sur le plan sportif, des objectifs de parité sont à venir d'ici à 2014 pour imposer davantage de femmes dans les instances dirigeantes des fédérations. Concernant l'égalité professionnelle, les discussions sont déjà en cours avec les partenaires sociaux pour réduire les différences de salaire entre hommes et femmes qui sont encore aujourd'hui de l'ordre de 25%.

Éradiquer les violences faites aux femmes

Autre axe majeur du gouvernement : la lutte contre les violences faites aux femmes. Places d'hébergement d'urgence pour les femmes victimes de violence, plateforme d'accueil téléphonique, téléphones portables de secours pour les femmes menacées, Jean-Marc Ayrault a rappelé les promesses de François Hollande, annoncées dimanche 25 novembre lors de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, ajoutant qu'un dispositif de lutte contre les mariages forcés et la polygamie serait mis en place. 

Un Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes devrait être rapidement créé pour surveiller l'application des lois en matière d'égalité. De nouveaux principes de nomination doivent être institués pour assurer une parité dans les grandes instances de la République. Un projet de loi devrait voir le jour au printemps 2013.

Enfin, la France s'engage aussi à l'international en promouvant une « véritable diplomatie des droits des femmes ». Le sommet des ministres des Droits des femmes de l'Union pour la Méditerranée de 2013 se déroulera d'ailleurs dans l'Hexagone.

Crédit photo : Philippe Grangeaud solfé communications

VOIR AUSSI

Journée internationale contre les violences faites aux femmes
Danielle Bousquet : "On prend la question de la parité par le bon bout"
Violences faites aux femmes : "Un très bon dispositif législatif insuffisamment appliqué"
Chère Carla Bruni, les féministes ne vous disent pas merci