"Tu ne seras pas une pédale mon fils" : l'affiche macabre des jeunes UMP

"Tu ne seras pas une pédale mon fils" : l'affiche macabre des jeunes UMP
"Tu ne seras pas une pédale mon fils" : l'affiche macabre des jeunes UMP
L'affiche se voulait anti-homophobe. Postée sur le site des jeunes UMP de Haute-Garonne en illustration d'un article en faveur du mariage gay, elle a fait scandale auprès des internautes et pour cause : l'image montre un jeune homme avec une corde au cou, et est sous-titrée : « Tu ne seras pas une pédale mon fils ».
A lire aussi


Morbide, choquante, scandaleuse : les qualificatifs utilisés pour désigner l'affiche postée sur le site des Jeunes populaires de Haute-Garonne ne manquent pas. On y voit un jeune homme sur le point de se pendre, corde au cou. Un slogan rose complète le tableau : « Tu ne seras pas une pédale mon fils ». L'illustration est douteuse, elle accompagnait pourtant un article en faveur du mariage pour tous, dénonçant les risques de suicide parmi les jeunes homosexuels et détournait une affiche provenant du site de l'association Homosexualité et socialisme France (HES) dont le slogan était : « Tu ne seras pas une femme mon fils ».

Retirée du site vendredi, la photo a tout de même eu le temps de circuler via les réseaux sociaux. Choquée, l'Association des Familles Homoparentales (ADFH) déplore la promotion de l'homophobie dans un communiqué dénonçant « avec force le niveau zéro des arguments des jeunes UMP dans le débat sur le mariage pour tous ». « À travers cette publication, le niveau maximum de l'homophobie et du morbide indécent à été franchi ! », ajoute l'ADFH qui évoque la possibilité d'explorer « des voies de recours judiciaires ».

Le responsable des Jeunes Populaires de Haute-Garonne, Guillaume Brouquières, a reconnu qu'il s'agissait d'une énorme maladresse : « Nous sommes d'autant plus embarrassés que l'article était favorable au mariage gay et que nous ne sommes pas très nombreux à défendre cette idée à l'UMP. Nous nous retrouvons à présent pris entre les anti-mariage gay de notre mouvement et les pro-mariage d'ailleurs qui nous reprochent d'être homophobes ». Dans un communiqué,  il a  présenté ses excuses : « Les Jeunes Pop 31 sont conscients de l'émoi suscité chez les associations homosexuelles et nous le regrettons car nous défendons les valeurs qui sont les nôtres, contre l'homophobie, et toutes les formes de discriminations, dans le respect du droit à la différence, pour la tolérance ».

Salima Bahia

VOIR AUSSI

Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »
Le plan de Najat Vallaud-Belkacem contre l'homophobie
Homophobie : l'inquiétante augmentation des agressions sur Internet

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre