Assemblée nationale : Dominique Bertinotti tacle le "machisme" de Christian Jacob

Assemblée nationale : Dominique Bertinotti tacle le "machisme" de Christian Jacob
Assemblée nationale : Dominique Bertinotti tacle le "machisme" de Christian Jacob
A l'Assemblée nationale, les clashes se suivent et ne se ressemblent pas au fil des débats sur le mariage pour tous. Lundi soir, les socialistes ont élevé la voix contre le « machisme ordinaire » qui sévit dans l'hémicycle, la ministre Dominique Bertinotti s'en prenant au chef de file UMP Christian Jacob.
A lire aussi


L’atmosphère est électrique sur les bancs de l’Assemblée nationale et, alors que les députés suivent les débats sur le mariage pour tous depuis une semaine, les piques fusent. Parmi les clashes qui ont marqué les échanges de lundi soir, celui entre la ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti et Christian Jacob, chef de file UMP. Répondant à une remarque de M. Jacob, s’indignant de l’absence de la ministre de l’hémicycle dans la nuit de dimanche à lundi, cette dernière a haussé la voix, taxant son adversaire politique de machisme. « M. Jacob, j'ai découvert le machisme ordinaire lorsque je suis entrée en politique et lorsque, effectivement choisie pour représenter mon propre parti, j'ai entendu dire que "pour prendre une veste, une femme ferait bien l'affaire" », a-t-elle ainsi lancé au chef des députés UMP, avant d’affirmer : « Depuis, j'ai le cuir tanné ». Le député UMP Xavier Breton, réagissant à l’échange, s’est montré « surpris de voir que Mme la ministre de la Famille n'ait que l'argument de la condition féminine alors qu'on lui demande pourquoi elle n'était pas présente (...) Ce n'est pas votre condition féminine qui vous exonère de vos responsabilités ministérielles », a-t-il rétorqué à Mme Bertinotti.

La présence « décorative » de Marisol Touraine

Dès dimanche, le sexisme s’était invité dans les débats. Ainsi, l’élu socialiste Olivier Faure relatait sur Twitter les propos de l’UMP Hervé Mariton, qualifiant la présence de Marisol Touraine de « décorative ».

Mariton parle de la présence "décorative" de Marisol Touraine. Comme quoi on peut cumuler homophobie et sexisme #Directan #MariagePourTous

— Olivier Faure (@faureolivier) 4 février 2013


Et aux twittos qui l’accusent de tomber à bras raccourcis sur M. Mariton, il répond :

@magalipernin la question c'est de savoir si Mariton aurait parlé de présence décorative pour un homme... Poser la question c'est y répondre

— Olivier Faure (@faureolivier) 4 février 2013

M. Mariton s’est empressé de dénoncer cette accusation d’homophobie. Mais n’a pas relevé celle de machisme...