Mariage gay : les anti misent sur les enfants et les monuments aux morts

Mariage gay : les anti misent sur les enfants et les monuments aux morts
Mariage gay : les anti misent sur les enfants et les monuments aux morts
Alors que les sénateurs entament ce jeudi l'examen du projet de loi du mariage pour tous, les anti mariages gay continuent leurs actions quotidiennes. Depuis le 30 mars dernier, le collectif « Manif pour tous » invite à « la Manif partout »… y compris sur les monuments aux morts ou avec des enfants. Iraient-ils trop loin ?
A lire aussi
Mariage gay : Apple attaqué par les anti du Printemps français
mariage gay
Mariage gay : Apple attaqué par les anti du Printemps...

Bien décidés à se faire entendre alors que le projet de loi sur le mariage gay est désormais entre les mains des sénateurs, les opposants au texte multiplient les actions isolées et médiatiques pour tenter de faire entendre leur voix.

Le 27 mars, les Hommen, un petit collectif baptisé ainsi en référence aux Femen, manifestaient à Paris, torse nu mais visage couvert. Depuis le 30 mars dernier, le collectif « Manif pour tous » invite chaque jour à la « la Manif partout » contre le mariage homosexuel. Ce jeudi, alors que l’examen du projet de loi démarre au Sénat, ils doivent se mobiliser devant la chambre haute du Parlement. Mais les actions menées « pour faire tomber la loi Taubira » ne sont pas toutes de cet acabit. Le 2 avril, par exemple, les manifestants étaient invités à se rassembler autour des monuments aux morts de leurs villes, « en mémoire de la démocratie mise à mort par Manuel Valls et Christiane Taubira ». Des actions suivies comme à Plouzané en Bretagne, où des enfants ont posé sur le monument.

280 amendements déposés par l’UMP

Autre stratégie des anti-mariage gay : des dessins d’enfants évoquant « une famille père-mère-enfant, avec un message d'encouragement » envoyés aux Maires de leur ville... Tous les moyens sont-ils bons pour se faire entendre ? Interrogé dans Le Parisien, Albéric Dumont, coordinateur général du collectif, revient sur cette stratégie de happening : « La volonté affichée du gouvernement, c’est de nous bâillonner : il divise par trois ou quatre le nombre réel de manifestants, il ne communique que sur des incidents extrêmement marginaux et refuse d’entendre nos arguments de fond. À défaut de nous écouter, il va nous entendre. »

Et alors que le vote au Sénat s’annonce serré, le collectif « Manif pour tous » espère peser sur les débats. Près de 280 amendements et trois motions de procédure UMP sont d’ores et déjà prévus. Une motion référendaire – afin d’obtenir un référendum sur le sujet – pourrait aussi être déposée par l’UMP. Les discussions devraient durer jusqu’au 13 avril. Et « si le projet de loi n’est toujours pas retiré », commente Albéric Dumont dans Le Parisien, une troisième manifestation nationale anti-mariage gay devrait probablement avoir lieu en mai. Le 24 mars les anti-mariage gay affirment avoir rassemblé 1,4 million de manifestants à Paris. La police n'en avait compté que 300 000.

VOIR AUSSI

Hommen : les anti-mariage gay se radicalisent - vidéo
/societe/societe/articles/24188-hommen-les-anti-mariage-gay-se-radicalisent-video.html
Manifestation pour le mariage gay : "C'est un sujet rassembleur, pas sectaire !"

Le premier mariage gay, c’est pour quand ? Le calendrier en 4 étapes
Inceste, polygamie, zoophilie : les pires arguments des anti-mariage gay
Mariage pour tous : les meilleurs slogans de la manif'

Plus d'actu sur : Mariage gay

Taubira traitée de "guenon" : la Manif pour tous va remanier sa charte d'action
Adoption pleinière : la première famille avec deux mamans est née
La Manif pour tous en guerre contre la théorie du genre