Mariage pour tous : Frigide Barjot va-t-elle trop loin ?

Mariage pour tous : Frigide Barjot va-t-elle trop loin ?
Mariage pour tous : Frigide Barjot va-t-elle trop loin ?
Dans cette photo : François Hollande
Alors que le mariage pour tous a été adopté au Sénat, les anti poursuivent leur combat. Frigide Barjot, a ainsi promis à Hollande « du sang ». Une menace qui effraie la communauté LGBT et sidère le monde politique. Plusieurs lettres ouvertes lui ont été adressées ces derniers jours, notamment celle de Karl Zéro. Frigide Barjot va-t-elle trop loin ?
A lire aussi
Brigitte Bardot s'en prend à Frigide Barjot
mariage gay
Brigitte Bardot s'en prend à Frigide Barjot

« Ma Frigide, puisque tu m’appelle mon Alex, depuis 15 ans que l’on se connait, je m’adresse une dernière fois à toi. […]Tes propos d’hier me donnent la nausée. Tu as dépassée toutes les bornes et tu es désormais un danger public. Avec ton appel au sang, hier soir je me suis retrouvé à raccompagner les clients jusqu’aux taxis et à les conseiller de faire attention… Tu as ouvert la boite de Pandore de l’homophobie et je ne te le pardonnerais jamais », écrit Alexandre, un ami de longue date de Frigide Barjot, sur son profil Facebook.


Alors que SOS Homophobie tire la sonnette d’alarme sur la montée des violences envers les homosexuels, les anti-mariage gay tentent le tout pour le tout et multiplient les actions choc. Alors que la tête d’affiche des revendications, Frigide Barjot, ne souhaitait pas mêler son combat à celui des extrémistes, elle défile désormais aux côtés de Civitas et promet du « sang » à François Hollande.


Son beau-frère, Karl Zéro, s’interroge sur les motivations de son combat dans une lettre qui lui est adressée. « Et puis, il y a eu vendredi dernier. Là, tu étais devant le Sénat, Civitas était curieusement dans le coin, et j'ai compris que tu étais en train de riper total. […]Que Boutin en retombe par terre, que des politiciens hurlent à la forfaiture, au déni de démocratie, voire à la fin du monde, c'est leur boulot. Mais toi ? Serais-tu grisée à ce point par la médiatisation ? »


Alors que le projet de loi ouvrant le mariage pour tous sera de retour à l’Assemblée le mercredi 17 avril pour une éventuelle adoption définitive, doit-on craindre des débordements de plus en plus violents du côté des anti-mariage pour tous ?


Frigide Barjot va-t-elle trop loin ?