Non, Barbie n’a pas des mensurations de rêve

Non, Barbie n’a pas des mensurations de rêve
Non, Barbie n’a pas des mensurations de rêve
Cou allongé, seins disproportionnés, taille ultra-fine, jambes démesurées, maigreur : Barbie n'a pas un physique si idéal que l'on pourrait le croire. En effet, si la poupée était vivante, elle peinerait à marcher et son abdomen serait trop étroit pour contenir tous ses organes vitaux… Retour sur un mythe surestimé.
A lire aussi
Pourquoi Céline Dion lance une collection de vêtements non genrés pour enfants
News essentielles
Pourquoi Céline Dion lance une collection de vêtements...


Elle représente un modèle de beauté pour de nombreuses petites filles : taille fine, seins hauts et fiers, cheveux blonds et longs, grands yeux bleus… Barbie n’a pas fini de faire rêver. Et pourtant, ses proportions sont loin d’être idéales, et totalement inapplicables à une vraie femme. Jambes trop longues et trop maigres, taille beaucoup trop fine, cou trop allongé : les mensurations de la poupée sont impossibles. Le site américain Rehabs a ainsi dressé une infographie passant au peigne fin le physique de Barbie et le verdict est sans appel : aucune femme ne pourrait se vanter d’avoir le même, et heureusement. En effet, la poupée dispose notamment d'un cou deux fois plus long et 15 cm plus fin qu'une personne normale, ce qui rendrait quasiment impossible de soutenir sa tête. Sa taille de guêpe est également surréelle : elle mesurerait 40 cm, soit plus de moitié moins qu’une taille normale. L’infographie révèle ainsi que le « ratio taille-hanche » est extrêmement bas, s’établissant à 0,56 contre une moyenne située autour de 0,80 normalement. Autre problème posé par ces proportions : l’abdomen de Barbie ne serait tout simplement pas assez grand pour pouvoir contenir tous ses organes vitaux ! 

La poupée blonde connaît une autre disproportion notoire : celle qui touche ses jambes, qui sont 50 % plus longues que ses bras (la moyenne des vraies femmes est de 20%) et qui ne mesurent que 40 cm de circonférence. Sans compter que ses pieds taille 18 et ses chevilles de 15 cm l’empêcheraient certainement de marcher. Dernier handicap : ses poignets de 9 cm ne lui permettraient pas de porter quoi que ce soit. On est soudain bien loin des canons de beauté. Et rassurées.



VOIR AUSSI

Allemagne : la maison géante de Barbie dérange 
Chirurgie esthétique : une Ukrainienne donne vie à Barbie
Une Barbie chauve pour soutenir les enfants touchés par le cancer
Chirurgie esthétique : Justin Jedlica, le nouveau Ken de la Barbie humaine