Loi Evin : Annie Girardot censurée dans le métro parisien

Loi Evin : Annie Girardot censurée dans le métro parisien
Loi Evin : Annie Girardot censurée dans le métro parisien
Dans cette photo : Annie Girardot
Annie Girardot n’a pas fini de déchainer les passions et de susciter la polémique. Son décès a ému la France entière et le coup de gueule de son petit-fils adressé au monde ingrat et oublieux du cinéma a fait grincer des dents. Aujourd'hui, c'est la RATP qui censure l'actrice...
A lire aussi

Cette semaine, l’hebdomadaire Le Point consacre sa Une à la comédienne disparue. Or, force est de constater que la photo en couverture du magazine diffère de celle diffusée dans les couloirs du métro parisien.

Les plus observateurs auront remarqué que la cigarette tenue par la comédienne a mystérieusement disparu dans la version RATP. La raison ? Le respect par la régie publicitaire de la RATP des dispositions la loi Evin de 1991 qui interdisent « toute propagande ou publicité, directe ou indirecte en faveur du tabac ». Lucky Luke avait ainsi dû troquer sa cigarette pour une brindille ; Eric Elmosnino, interprète de Gainsbourg, avait été désenfumé sur l’affiche du film « Serge Gainsbourg, vie héroïque », tout comme Audrey Tautou privée des fameuses Kent sur l’affiche de « Coco Chanel ».

Une chose est certaine, l’immense carrière d’Annie Girardot ne partira pas de sitôt en fumée aux vues de l’émotion massive suscitée par sa disparition.

VOIR AUSSI

Décès d'Annie Girardot : les hommages et les témoignages se succèdent

Annie Girardot : trois Cesar pour celle qui a manqué au cinéma français

Dans l'actu