Les anti-mariage gay se lancent dans le tour de France des plages

Les anti-mariage gay se lancent dans le tour de France des plages
Les anti-mariage gay se lancent dans le tour de France des plages
Les « Veilleurs », ces opposants au Mariage pour tous, n'en démordent pas. Depuis le dimanche 11 août où une vingtaine de personnes se sont retrouvées à Rochefort, et s'apprêtent à sillonner la côte Atlantique pour partir à la rencontre des vacanciers. Au programme, une vingtaine de jours rythmées par des discutions et des chants, pour « ouvrir [leur] veille à d'autres problèmes et difficultés » que le mariage gay.
A lire aussi


« On ne lâche rien » martèlent depuis plusieurs mois les anti-mariage pour tous, après la promulgation de la loi Taubira autorisant les personnes du même sexe à se marier. Depuis le dimanche 11 août, où une vingtaine de personnes se sont retrouvées à Rochefort (Charente-Maritime), les « veilleurs » - mouvement en marge de la Manif pour Tous – marchent sur les routes du littoral Atlantique. Après une étape à Nantes, ils devraient se retrouver à Paris pour trois jours.

Un combat contre l'injustice et les déséquilibres

Les « veilleurs » espèrent être rejoints en cours de route par d’autres sympathisants à leur cause. Mais, alors que la Manif pour Tous a changé de combat et que les homosexuel(le)s peuvent désormais se marier, contre quoi s’élèveront leurs voix ? Un porte-parole du mouvement a déclaré à l’AFP parler « d’autres problèmes et difficultés » que le mariage gay, sur des places publiques, où le « rassemblement est ouvert à tous ». Plusieurs thèmes seront abordés tout au long du mois d’août par les veilleurs, composés d’étudiants, d’actifs et de retraités. « Nous avons vu le jour au cœur de la Manif pour tous, mais notre combat est l’injustice et les déséquilibres, qu’ils soient familiaux, sociétaux ou écologiques », explique le porte-parole. Devant la corderie royale de Rochefort, ils ont par exemple discuté autour du thème « lever l’ancre et tisser des liens ».

Les « veilleurs », réactionnaires et nationalistes?

Le mouvement des « veilleurs » a beau être pacifique, il ne fait pas l’unanimité : à Rochefort, une contre-manifestation a été menée par des militants anti-Notre-Dame-des-Landes. Ironie du sort : les « veilleurs » souhaitaient pourtant se rapprocher de leur cause et lutter eux aussi contre le projet d’aéroport. Raté, les militants ont vu en les veilleurs « une mouvance réactionnaire et nationaliste ».

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Mariage gay : les deux visages des anti
Manif pour tous : les anti en 5 chiffres-clefs
Manif pour tous : pourquoi la mobilisation anti-mariage gay continue ?
Hommen : les anti-mariage gay se radicalisent - vidéo