Allison Benitez : troisième suicide dans l'affaire Miss Roussillon

Allison Benitez : troisième suicide dans l'affaire Miss Roussillon
Allison Benitez : troisième suicide dans l'affaire Miss Roussillon
Dans l'entourage de la candidate au concours Miss Roussillon, Allison Benitez, disparue avec sa mère Marie-Josée en juillet à Perpigan, les suicides se multiplient. Alors que Cindy M., une proche de la jeune fille de 19 ans a été retrouvée pendue à son domicile la semaine dernière, un lycéen de 20 ans, effondré, s'est à son tour donné la mort pour « rejoindre » son amie Cindy.
A lire aussi


Quatre jours après le suicide de Cindy M., l’une des candidates de Miss Roussillon 2012 et proche d’Allison Benitez, disparue avec sa mère, Marie-Josée depuis le 14 juillet dernier, un nouveau drame est survenu près de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales. Dorian, un lycéen de 20 ans s’est donné la mort vendredi dernier dans la soirée. Le jeune homme était un ami de Cindy et n’aurait pas supporté le suicide de cette dernière. Selon une personne proche de l’enquête, citée par le site Internet de La Dépêche, l’analyse du portable du jeune homme a montré que tous deux avaient des « échanges fréquents ».

Avant de mettre fin à ses jours par pendaison, à l’instar de sa défunte amie, le jeune homme a pris soin de laisser une lettre expliquant « qu’il se donne la mort parce qu’il n’a pas supporté de la (Cindy, ndlr.) voir partir. Et qu’il veut la rejoindre », écrit le journal. Dans des messages postés sur les réseaux sociaux, Dorian aurait exprimé à plusieurs reprises son désarroi et son mal-être après les deux disparitions successives.

Toutefois, la justice montre la plus grande prudence vis-à-vis du lien entre ces suicides successifs et la disparition des Benitez. D’ailleurs, mercredi dernier, le procureur de la République de Perpignan, Achille Kiriakidès, faisait savoir que rien ne permettait « de connecter ou de relier la tragique disparition de cette jeune fille de 19 ans avec le dossier Benitez. Il n'y a strictement aucun élément qui puisse faire le lien ».

Le 5 août, Francisco Benitez, époux et père de Marie-Josée et Allison Benitez, et principal suspect dans cette affaire de disparition, s'était donné la mort par pendaison dans la caserne militaire Joffre de Perpignan.