Disparition de Fiona : des incohérences dans l'emploi du temps de la mère

Disparition de Fiona : des incohérences dans l'emploi du temps de la mère
Disparition de Fiona : des incohérences dans l'emploi du temps de la mère
Nouveau rebondissement dans l'affaire de la petite Fiona, 5 ans, disparue le 12 mai à Clermont-Ferrand. La mère de l'enfant Cécile Bourgeon, ainsi que son beau-père, ont été placés en garde à vue dans la soirée de mardi. Les enquêteurs cherchent notamment à éclaircir les circonstances de la disparition de la fillette, après que des contradictions dans l'emploi du temps de sa mère ont été constatées.
A lire aussi
Peut-on être féministe et mère au foyer ?
News essentielles
Peut-on être féministe et mère au foyer ?


Alors que l'on est toujours sans nouvelles de Fiona, la fillette de 5 ans disparue le 12 mai dernier dans un parc de Clermont-Ferrand, sa mère, Cécile Bourgeon, 25 ans, et son beau-père Berkane Maklouf ont été placés en garde à vue mardi 24 septembre vers 18h15 à Perpignan. Selon Le Parisien, l'audition de Cécile Bourgeon s'est poursuivie jusque tard dans la nuit, avant de reprendre ce mercredi matin vers 10 heures. Une troisième personne, « un proche du beau-père », a aussi été placée en garde à vue, a indiqué l'avocat de la jeune femme Me Gilles-Jean Portejoie. Une perquisition aurait également eu lieu dans le nouvel appartement du couple, qui réside désormais à Perpignan, précise le site du quotidien La Montagne.

Des contradictions d'emploi du temps et un témoignage troublant

Alors que l'enquête sur la disparition de la fillette piétine depuis plusieurs mois, le procureur de Clermont-Ferrand Pierre Sennes espère que ces trois auditions vont permettre l'ouverture de nouvelles pistes. Les enquêteurs cherchent notamment à préciser l'emploi du temps de Cécile Bourgeon, où apparaissent de nombreuses contradictions. Ainsi, alors que la mère de Fiona a affirmé s'être rendue avec ses deux filles au marché de Clermont-Ferrand le matin du dimanche 12 mai, aucun témoin n'a été en mesure de confirmer leur présence. Plus étrange encore, un témoin présent au parc de Montjuzet l'après-midi du 12 mai affirme que Cécile Bourgeon était bien là, mais seulement avec sa plus jeune fille Eva.

La mère de Fiona confirme sa version

Surprise d'être placée en garde à vue, la mère de Fiona a, selon les dernières informations, confirmé sa version des faits aux enquêteurs : Fiona a disparu l'après-midi du dimanche 12 mai, vers 17 heures, alors qu'elle se trouvait au parc de Montjuvet, à Clermont-Ferrand, avec sa sœur de 2 ans. Enceinte de six mois à l'époque, Cécile Bourgeon affirme qu'elle s'est assoupie une vingtaine de minutes et qu'à son réveil, seule sa fille Eva était là et que Fiona avait disparu.

Selon Le Parisien, la mère de Fiona s'est montrée « plutôt sereine et combattive » lors de l'audition filmée. Celle-ci devrait encore se poursuivre ce mercredi après-midi.

VOIR AUSSI

Affaire Maddie : Kate McCann envisagerait le suicide
Une fillette de 5 ans se pend après une dispute de sa mère à Orléans

Allison Benitez : la piste criminelle désormais privilégiée

Allison Benitez : son père, un homme au passé trouble