Mariage gay à Paris : les arrondissements qui en célèbrent le plus, ceux qui en célèbrent le moins

Mariage gay à Paris : les arrondissements qui en célèbrent le plus, ceux qui en célèbrent le moins
Mariage gay à Paris : les arrondissements qui en célèbrent le plus, ceux qui en célèbrent le moins
Six mois après le vote historique autorisant le mariage des couples homosexuels en France et cinq mois après son entrée en vigueur, l'heure est déjà au bilan, dans la capitale du moins. Quel arrondissement a célébré le plus d'unions gays ? Lequel est à la traîne ? Réponses...
A lire aussi
Mariage gay : un maire accepte de marier 2 femmes mais pas 2 hommes
mariage gay
Mariage gay : un maire accepte de marier 2 femmes mais...


Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur le mariage pour tous, portée en début d’année par la garde des Sceaux Christiane Taubira, les unions entre couples du même sexe ont représenté 13% de l’ensemble des mariages célébrés dans la capitale, 75,6% des mariages gays concernant des hommes selon les chiffres de l’Hôtel de Ville.

Dans le détail, avec 42,9% d’unions gays célébrées jusqu’au 31 octobre, le IVe arrondissement est, en pourcentage, très largement en tête. Sur 42 mariages homosexuels, 34 concernaient des hommes et 8 des femmes. Dans cet arrondissement de la rive droite, comprenant la majeure partie du Marais, Christophe Girard, le maire PS, avait d'ailleurs montré la voie en épousant son compagnon en juin. Le IVe est ainsi suivi par le IIe et son maire écologiste puis par le IIIe arrondissement socialiste également, et qui comprend une autre partie du Marais.

De fortes disparités entre arrondissements

Mais en chiffres, et comparativement à ces petits arrondissements, c'est le XIe (PS) qui a marié le plus de couples de même sexe. En effet, 78 unions de ce type ont été célébrées en cinq mois, soit 18,7% de l’ensemble des mariages. À noter toutefois de fortes disparités selon que les arrondissements soient classés à gauche ou à droite de l'échiquier politique. Pour preuve, le plus faible pourcentage est observé dans le XVe l'arrondissement dont le maire est UMP : 5,3% et 28 mariages célébrés. Le très droitier XVIe ne fait pas beaucoup mieux avec 5,4%.

>> Mariage gay, divorce, union libre : le Vatican lance une consultation mondiale sur la famille <<

Seules exceptions à la règle : le XIIIe est le seul arrondissement à majorité de gauche avec taux de mariages gays inférieur à 10%. De même, le Ier et le Vie, deux quartiers très cossus, sont les seuls à maires UMP où le taux dépasse 10% (respectivement 15,8% et 16,1%).