Marche contre le racisme: participation en demi-teinte à Paris

Marche contre le racisme: participation en demi-teinte à Paris
Marche contre le racisme: participation en demi-teinte à Paris
Contre le racisme, 25.000 personnes selon les organisateurs, et 3.900 selon la Police ont défilé ce samedi 30 novembre à Paris. Une participation jugée « décevante » par de nombreux manifestants. Ces manifestants répondaient à l’appel de plusieurs associations - dont ceux de SOS Racisme, de la Licra et de la Ligue des Droits de l’Homme - en réaction aux violentes attaques subies par la Garde des Sceaux en raison de sa couleur de peau.
A lire aussi
Women's March : des millions de femmes contre le recul des droits et des idées
News essentielles
Women's March : des millions de femmes contre le recul...

« La marche d'aujourd'hui doit être un point de départ, d'autres formes de mobilisation sont à lancer », a estimé Cindy Leoni, présidente de SOS Racisme, citée par le Huffington Post. « C'est une manière de montrer aux tenants du racisme et des extrémismes qu'ils ne gagneront pas », a estimé George Pau-Langevin, la ministre déléguée chargée de la Réussite éducative, lors du rassemblement, rapporte France 24. Et de poursuivre: « On ne les laissera pas défigurer la République »

Mobilisation en demi-teinte

Dans le défilé, néanmoins, les participants déploraient le faible nombre de personnes venues assister au défilé. « Je suis déçu et n'arrive pas à comprendre pourquoi nous sommes si peu », a déploré l’élu de Brétigny-sur-Orge (Essonne), lui même originaire des Antilles, au Huffington Post.

Et le président de la Ligue des Droits de l’Homme, Pierre Tartakowsky de lancer au journaliste de RTL: « Le racisme est aujourd'hui très désinhibé, il faut être plus courageux pour manifester contre le racisme aujourd'hui qu'il y a trente ans ». Et de nuancer: « La participation ne pouvait de toute façon qu'être insuffisante face à la gravité de la situation ».