Seins nus, une Femen prend la pose devant l'autel de La Madeleine à Paris

Seins nus, une Femen prend la pose devant l'autel de La Madeleine à Paris
Seins nus, une Femen prend la pose devant l'autel de La Madeleine à Paris
Une militante du mouvement des Femen a fait irruption ce vendredi dans l'église de La Madeleine à Paris. Le buste barré du message « 344 salopes », elle a pris la pose devant l'autel. Une action dont se félicite la branche française de l'association sur les réseaux sociaux.
A lire aussi
Femen Tunisie : Amina pose seins nus avec cigarette et cocktail Molotov - photo
feminisme
Femen Tunisie : Amina pose seins nus avec cigarette et...


Les Femen n'en finissent plus de faire parler d'elles. Ce vendredi, à quatre jours des célébrations de Noël, l'une des militantes du mouvement féministe a fait irruption dans l'église de La Madeleine à Paris. Elle a pris la pose devant l'autel, seins nus et le buste barré du message « 344 salopes » en faveur de l'avortement et en référence au Manifeste des 343 salauds contre la prostitution qui avait défrayé la chronique en octobre dernier.

Une action dont s'est félicitée l'association ukrainienne sur les réseaux sociaux. « Noël est annulé du Vatican à Paris ! Sur l'autel de l'église de la Madeleine la Sainte Mère Éloïse a avorté de Jésus », ont en effet posté les Femen sur leur compte Twitter, accompagnant ce message d'une photo de la militante en question.

Sur Facebook, la branche française du mouvement a expliqué poursuivre « à l'Église de la Madeleine son relais international en opposition aux campagnes anti-avortement menées par le lobby catholique à travers le monde. Fermeture des centres IVG, culpabilisation, pression de la secte catholique : même en France pratiquer une IVG relève du chemin de croix », déplorent-elles. Les militantes justifient ainsi leurs actions controversées par « l'actuelle déferlante de projets de lois anti-femmes criminalisant l'avortement », qu'elles qualifient d'« insulte à la modernité » et de « nouvelle atteinte à la liberté des femmes ».

Jeudi, Inna Shevchenko, une militante ukrainienne de 23 ans, avait déjà retiré son tee-shirt près de la place Saint-Pierre du Vatican pour protester contre la condamnation de l'avortement par l'Église catholique. Hurlant à plusieurs reprises « Christmas is canceled » (Noël est annulé), elle avait simultanément dévoilé son buste sur lequel le même message était inscrit.

Dans l'actu