Taxe « Chirac » sur les billets d’avion : plus de 163 millions d’euros en 2010

Taxe « Chirac » sur les billets d’avion : plus de 163 millions d’euros en 2010
Taxe « Chirac » sur les billets d’avion : plus de 163 millions d’euros en 2010
Mise en place en 2006, la taxe de solidarité sur les billets d’avion est un succès incontestable comme l’a rappelé Patrick Gandil, le directeur général de l’Aviation Civile.
A lire aussi

Communément appelée "taxe Chirac", il s’agit d’une somme prise sur le prix des voyages et reversée à l’association Unitaid dont l’objectif est la lutte contre les maladies infectieuses en Afrique. Concrètement, à chaque fois que vous prenez l’avion, vous contribuez à hauteur d’un euro pour un vol national, de 4  euros pour un vol international en classe économique et 40 euros en classe supérieure.

Alors qu’un premier point avait été fait en 2008, Patrick Gandil, directeur général de l’Aviation Civile a dressé le bilan de la taxe la semaine dernière. La France, premier pays contributeur, est passée d'une contribution de 45 millions d’euros en 2006 à 163 millions d’euros l’an dernier.

Grâce aux sommes récoltées, le programme Esther a pu être lancé cette semaine au Cameroun. C’est un projet visant améliorer l'accès aux traitements pour des maladies infectieuses comme le Sida, le paludisme et la tuberculose.

Patrick Gandil a rappelé que 2€ suffisent à guérir deux enfants du paludisme; 36€, guérissent un adulte de la tuberculose; 55€ permettent de traiter un enfant séropositif pendant une année.

VOIR AUSSI

Au secours, je prends l'avion !

Sidaction 2011 : 5,6 millions d'euros récoltés

Sida : un espoir de guérison ?

Vaccin antisida : des résultats encourageants en Espagne

Un gel antisida pour protéger les femmes