Les tests de grossesse et d'ovulation bientôt vendus en supermarché

Les tests de grossesse et d'ovulation bientôt vendus en supermarché
Les tests de grossesse et d'ovulation bientôt vendus en supermarché
C'est une très bonne nouvelle pour les consommatrices : les tests de grossesse et d'ovulation, auparavant vendus uniquement en pharmacie, seront bientôt disponibles en supermarché, conformément à la loi sur la consommation qui vient d'âtre adopté au Parlement.
A lire aussi


Le projet de loi sur la consommation a été adopté mercredi à l'Assemblée et au Sénat. Si le texte a fait parler, c'est en particulier parce qu'il crée le droit à l'action de groupe (« Class action »), soit le droit d'aller collectivement en justice. Mais une autre mesure de cette loi, passée quasiment inaperçue, intéresse (beaucoup) les consommatrices : la vente de tests de grossesse et d'ovulation dans les supermarchés.


Plus accessible et moins cher

Un petit pas pour l'homme, mais un grand service rendu aux femmes, qui en période de doutes n'auront plus à se préoccuper de trouver une pharmacie ouverte. Cette loi censée renforcer les droits des consommateurs et lutter contre certains monopoles de situation, comme ceux des opticiens par exemple, en facilitant la vente de lentilles et de lunettes sur Internet, devrait surtout favoriser la concurrence et faire baisser les prix.
Un test de grossesse coûte en pharmacie autour de 9
€ pièce, et ils sont le plus souvent vendus par deux, parce qu'on vous dit que deux c'est plus sûr... Quant aux tests d'ovulation, inutile de dire qu'un couple qui veut enfanter appréciera d'abuser de cet outil commode pour repérer les moments propices.

>>Test de grossesse : pourquoi les pharmaciens refusent la vente en supermarché<<