La justice en France fonctionne mal, selon 75% des Français

La justice en France fonctionne mal, selon 75% des Français
La justice en France fonctionne mal, selon 75% des Français
La justice en France fonctionne mal, selon les trois quarts des Français (75%), révèle un sondage BVA publié dimanche 16 février par le journal Le Parisien. Les 981 personnes sondées reprochent notamment à la justice son manque d’indépendance vis-à-vis du pouvoir politique (57% des personnes interrogées). La popularité de la garde des Sceaux est elle aussi en berne auprès des Français, mais reste très importante auprès des sympathisants de gauche.
A lire aussi

Ainsi, 59% des personnes interrogées ont une mauvaise opinion de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, peut-on lire dans Le Parisien. Mais dans le détail, cette impopularité cache un fort clivage gauche/droite: chez les sympathisants de gauche, elle recueille en effet 82% d’opinions favorables, tandis qu’à droite, seuls 8% lui accordent un bilan positif. Sur l’image de la ministre, 68% voient en elle une femme « ayant des convictions profondes ». Elle est aussi « courageuse » (61%) et « solide, ayant de l’autorité » (59%). Mais dans le même temps, 60% des sondés la trouvent « orgueilleuse » et « agressive » (55%). Pis, seuls 41% des sondés la trouvent « compétente », ou même tout simplement « sympathique » (38%).

>> Voir aussi: Christiane Taubira - ses « deux minutes réservées aux racistes » - vidéo <<

Christiane Taubira, « l’aile gauche du gouvernement » ?

Eric Bonnet, directeur de BVA, explique dans Le Parisien que cette impopularité s’explique par le fait que Christiane Taubira « semble aujourd’hui incarner pour les Français l’aile gauche du gouvernement ». Une situation à double tranchant qui « la rend particulièrement impopulaire à droite, mais véritablement adorée à gauche ». Ce sondage BVA-Le Parisien a été réalisé les 13 et 14 février, auprès d'un échantillon de 981 personnes recrutées par téléphone et interrogées par Internet, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

>> Lire aussi:Faut-il supprimer la Cour de Justice de la République ? <<