"No cake for gays" : Apple s'engage en faveur de la cause homosexuelle

"No cake for gays" : Apple s'engage en faveur de la cause homosexuelle
"No cake for gays" : Apple s'engage en faveur de la cause homosexuelle
Alors que l'Arizona vient d'adopter une loi homophobe, le géant Apple, dont l'une des usines est installée dans cet état conservateur, a pris position pour la cause homosexuelle en demandant à la gouverneure d'abandonner le texte.
A lire aussi


Alors que ces deux dernières années ont vu aux États-Unis une banalisation du mariage entre personnes du même sexe, l’Arizona tente de ralentir cette évolution sociétale. Dans cet état favorable aux armes à feu et anti-immigrants, une loi autorise désormais les commerçants et prestataires de services à refuser de servir les couples gays, ce au nom de leur liberté de conscience. Baptisée SB 1062  et surnommée No cake for gays (« pas de gâteaux pour les homosexuels », en français) par ses détracteurs, elle a été adoptée en début de semaine par les parlementaires de cet État très conservateur du sud-ouest du pays.

>> "200 principaux homos identifiés" : la chasse aux gays est ouverte en Ouganda <<

« Ne jamais laisser la majorité restreindre les droits de la minorité »

Et si la gouverneure républicaine Jan Brewer a jusqu'au 28 février pour décider de la promulgation ou de l'abandon de cette loi, la multinationale américaine Apple a d’ores et déjà pris position contre. La firme à la pomme qui a implanté en Arizona son usine de production de saphir a en effet enjoint Jan Brewer d’user de son droit de veto sur ce texte. Fin 2013, dans un discours portant sur les droits de l'Homme prononcé, Tim Cook, le directeur général de la marque, avait appelé à  « ne jamais laisser la majorité restreindre les droits de la minorité ». En outre, Apple s’était déjà exprimée en faveur du mariage pour tous l'année dernière.