Fête des pères : 10 signes qui montrent que votre homme est devenu un vrai papa

Fête des pères : 10 signes qui montrent que votre homme est devenu un vrai papa
Fête des pères : 10 signes qui montrent que votre homme est devenu un vrai papa
Dimanche 15 juin, la fête des pères s'invitera à la table du repas dominical. Depuis 1952, le troisième dimanche du mois est l'occasion de célébrer ces hommes, d'abord effrayés par la perspective d'une progéniture envahissante, avant de passer maîtres dans l'art de divertir toute la tribu. Comment monsieur a-t-il réussi à rentrer dans son costume ? Voici 10 signes qui montrent que votre homme est devenu un vrai papa.
A lire aussi


1. Il peut tenir un discours argumenté sur le thème : "tétine à débit variable ou tétines 3 vitesses ?". La naissance de votre enfant, c'était un peu le grand saut dans l'inconnu. Confronté au danger, votre homme a su s'adapter en développant rapidement des champs de connaissance jusqu'ici inexplorés. Types de poussette, science de la couche, température idéale d'un biberon... L'équivalent d'une année d'études supplémentaire assimilée en seulement quelques semaines.

I've got the power


2. L'administration française n'a plus de secrets pour lui.
Avant, remplir un dossier d'Aide Personnalisée au Logement (APL) lui donnait des sueurs froides. Désormais, monsieur se rend à la préfecture le coeur léger. Caf, régime des modes de garde, inscription à l'école, Urssaf, allocations... La paperasse, il connaît. Et envisage sérieusement de passer un concours administratif de catégorie A.

papiers


3. L'urine ne lui fait plus peur
. Là où d'autres crieraient à l'horreur sanitaire, le père de famille n'a plus peur de se salir. Le fier papa se montre d'ailleurs plutôt amusé lorsqu'il se prend un jet d'urine et rétorque inlassablement à qui veut l'entendre que « ça n'est que 95% d'eau ».

sortie de l'eau


4. La fatigue fait partie intégrante de son mode de vie.
Cycle de sommeil du nourrisson oblige, le corps de papa a dû s'adapter à de nouveaux standards. Exit les nuits de 8 heures : votre homme, en pleine mutation physique, est capable de dormir par tranche de 30 minutes toutes les 2h pendant 24 heures. Même pas mal.

sommeil


5. Il imite l'avion à la perfection.
Nourrir son enfant exige parfois des trésors d'inventivité. Sur ce point, monsieur a gagné ses galons de pilote en se montrant capable de faire atterrir n'importe quel type de nourriture dans la bouche du bambin récalcitrant. L'avion n'étant d'ailleurs qu'une de ses nombreuses techniques...

avion


6. Il connait par coeur les paroles de "Let it go" de La Reine des Neiges.
Depuis que la filmographie complète de Disney tourne en boucle à la maison, les playlists type Spotify soigneusement préparées ont laissé place à l'incessant bal des tubes de Pumba, Aladin et consorts. Que l'on soit dans le salon....

chant père fille

... ou en voiture.

chant voiture


7. Il peut monter un meuble Ikea les yeux bandés.
Du premier lit de bébé jusqu'au premier appartement, papa a eu le temps de perfectionner son coup de tournevis. Passé ceinture noire dans l'art de meubler une pièce, il monte et démonte sans broncher maxi-cosy, siège auto, poussette, bureau...

lit


8. Il sait être menaçant si nécessaire.
Passer du papa inoffensif au daron méfiant est devenu chez lui une seconde nature. Jusqu'à ce que devienne carrément suspecte toute personne qui s'approche à moins de 10 mètres de sa progéniture. Avis aux jeunes garçons qui auraient le malheur de poser leurs yeux sur la fifille à son papa. Classic shit… 

Liam Neeson


9. Il a parfois un petit coup de blues.
Sans s'en apercevoir, il a laissé une partie de sa vie de précaire insouciant s'envoler. Alors quand le petit dernier lui montre ce qu'il vient de dessiner sur l'aile avant gauche de sa voiture, aidé par la paire de clés laissée dans l'entrée, il craque un peu.

blues


10. Il sait rentrer à la maison, sans passer par la case bistrot.
Ne riez pas, une performance notable à une époque où, trou dans la couche d'ozone oblige, le mercure dépasse souvent les 30° en été et, révolution technologique aidant, votre moitié passe les trois-quart de sa satanée journée le cul vissé sur une chaise et enfermée dans un open space étouffant. N'écoutant donc que son devoir, ignorant sa gorge asséchée, ses amis déjà joyeusement éméchés et un mal de crâne grandissant, votre homme est ainsi fidèle au poste tous les soirs, ou presque…

Quand on rentre à la maison