E-joint : la nouvelle cigarette électronique qui fait scandale

E-joint : la nouvelle cigarette électronique qui fait scandale
E-joint : la nouvelle cigarette électronique qui fait scandale
Alors que la cigarette électronique fait de plus en plus d’émules, une société néerlandaise propose une cigarette en forme de joint. Précision importante, cet « e-pétard » ne contient pas de THC, du moins dans sa première version.
A lire aussi
Les taches de rousseur de cette mannequin créent le scandale en Chine
News essentielles
Les taches de rousseur de cette mannequin créent le...


Le vapotage est décidément en vogue. Surfant sur le succès de la cigarette électronique, E-NJoint BV, une compagnie basée à Amsterdam, vient de lancer une nouvelle cigarette électronique en forme de joint. En dehors de sa forme conique, ce gadget qui ne contient pas de THC a comme seul intérêt son voyant en forme de feuille de chanvre qui s’allume à chaque bouffée.

La société a déjà prévu de décliner ce produit en proposant à la vente deux versions de cet accessoire plus proches d’un véritable joint, car contenant du cannabis. La première pourra en effet être rechargée avec du cannabis sous forme liquide, dont le dosage dépendra de l’utilisateur. La deuxième déclinaison permettra, elle, de fumer des herbes sèches, dont de la marijuana. On ignore encore comment cette cigarette électronique fonctionnera.

« Fais tourner, fais e-tourner »

Dans un communiqué, la société E-NJoint BV a expliqué, par ailleurs, être en négociation avec Tikun Olam, la principale entreprise israélienne de culture de la marijuana à usage médical, « afin d'acquérir l'expertise qui permettra de transformer ses créations en produits de santé ».

Comme précisé dans la rubrique web du Monde, « Big Browser », en mai 2013 un rapport de l'Office français de prévention du tabagisme et autres addictions (OFTA) indiquait que plusieurs sites proposaient déjà des modes d’emploi pour transformer artisanalement une e-cigarette en e-joint en modifiant la composition des e-liquides qui servent à recharger cet objet dont le succès ne se dément pas.

>> Participez à notre débat : Pour ou contre la cigarette électronique ? <<