Le Top 10 dérangeant des stars féministes de l’année

Le Top 10 dérangeant des stars féministes de l’année
Le Top 10 dérangeant des stars féministes de l’année
Dans cette photo : Emma Watson
Le site américain Cosmopolitan et l’organisation MS. Foundation for Women se sont associés pour élire les 10 célébrités féministes de l’année. Un top glamour où Emma Watson croise Beyoncé. Mais aussi un top qui nous dérange.
A lire aussi


Dans son tube « Flawless » sorti cette année, Beyoncé surprenait tout le monde en intégrant un morceau du discours « We should all be feminists » tenu par l’auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. Dans ce dernier, la romancière proclame notamment : « Nous apprenons aux filles à se voir comme des concurrentes ». Des mots très forts qui auront certainement marqué beaucoup de personnes, femmes comme hommes on l’espère. Malheureusement, il semble que la MS. Foundation for Women n’ait pas saisi le message. Cette organisation chargée de faire entendre la voix des femmes s’est associée au site Cosmopolitan US pour élire ses 10 stars féministes de l’année sur votes des internautes. Cela partait d’une intention très noble (dans un pays où le mot féministe n'est pas toujours bien vu), mais là où le bât blesse, c’est que les célébrités choisies sont classées et se placent donc comme « concurrentes ».

Comme l’explique très bien le site Jezebel, les femmes qui se retrouvent dans ce top « n’ont pas la même vision du féminisme, même si elles sont sûrement d’accord en ce qui concerne les idées générales sur l’égalité. Le féminisme s’intéresse à l’intersectionnalité des femmes, leurs causes, leurs problèmes, établir un classement n’a pas sa place ici ». Dans un communiqué, la présidente de la MS. Foundation for Women, Teresa Younger, préfère voir les choses autrement : « Les stars qui célèbrent le féminisme ou qui élèvent leur voix pour l’égalité homme-femme aident à construire un support pour le droit des femmes. Avec ce sondage, nous élargissons le sujet de l’émancipation féminine à un public plus large ».

Un sondage strass et paillettes

Si ce classement met en lumière certaines personnalités, le but serait donc finalement de toucher des internautes pas forcément intéressés par le sujet mais susceptibles de s’y ouvrir grâce au côté strass et paillettes du sondage. Pas si bête que ça finalement ? Reste qu’on aurait préféré que la fondation et Cosmopolitan s’associent pour évoquer directement les « stars féministes qui ont fait bouger les choses en 2014 » selon eux, plutôt que de classer ces mêmes stars sans donner de raison particulière sur la place de chacune. Après tout, en quoi Emma Watson est plus féministe que Mindy Kaling ?

Le top 10 des stars féministes de l’année

1. Emma Watson

En septembre dernier, l’actrice anglaise a marqué les esprits grâce à son discours féministe prononcé à l’ONU. Elle est également la porte-parole de la campagne He for She.

Emma Watson

2. Laverne Cox

L’actrice transgenre révélée par la série Orange is the New Black a reçu un GLAAD Award récompensant sa lutte pour sa communauté. Elle est également la première personne transgenre à avoir fait la couverture de Time Magazine.

3. Rachel Maddow

Cette journaliste est la première femme ouvertement homosexuelle à présenter un journal télévisé en prime time aux Etats-Unis. Féministe engagée, elle est également très appréciée du public.

4. Beyoncé

Tout comme Taylor Swift, Beyoncé aura profité de l’année 2014 pour se créer une toute nouvelle image de femme forte et indépendante. Ainsi naquit le féminisme pop.

Beyoncé

5. Cher

Son dernier album paru en 2013 s’ouvre sur le tire Woman’s World (Un monde de femme). A 68 ans, Cher est une chanteuse discrète mais engagée, qui n’hésite pas à se dire effarée par le recul du féminisme ou la fermeture de nombreuses cliniques IVG dans son pays.

6. Amy Poehler

La star de la série Parks & Recreation a toujours fait du féminisme sa lutte prioritaire. Déjà fondatrice du site communautaire « Amy Poehler’s Smart Girls », elle a sorti cette année son autobiographie très girl power « Yes Please ».

Amy Poehler - Parks & Recreation

7. Tina Fey

Féministe décomplexée, la comédienne révélée par le Saturday Night Live a marqué le petit écran grâce à la série 30 Rock, qu’elle a créée, produite et dirigée durant sept saisons. Dans « Bossypants », son bestseller sorti en 2012, Tina Fey racontait les difficultés à s’imposer dans un milieu professionnel masculin.

8. Meryl Streep

Du genre discrète, la célèbre actrice a fait jaser au début de l’année en attaquant publiquement Walt Disney lors d’une remise de prix. Sur la scène des National Board of Review Award, Meryl Streep a dénoncé le sexisme du papa de Mickey et n’a pas hésité à étayer ses propos avec une lettre très dure qu’il avait envoyée à une jeune candidate. En cassant un mythe avec courage, Meryl a fait mouche.

9. Mindy Kaling

Révélée par la série The Office, Mindy Kaling a depuis fait beaucoup de chemin. Depuis trois saisons, elle est l’héroïne de son propre sitcom, The Mindy Project, ce qui fait d’elle la première femme indienne à tenir le rôle principal dans une série. Ouvertement féministe, toujours prête à dire ce qu’elle pense, elle a également écrit son autobiographie intitulée « Is Everyone Hanging Out Without Me? (And Other Concerns) ».

The Mindy Project

10. Ann Curry

Journaliste télé devenue célèbre grâce au Today Show, Ann Cury est une féministe discrète. Elle est membre de l’International Women’s Media Foundation, un organisme qui se bat pour aider les femmes à s’élever dans la profession.