Jeannie Longo : suspension pour manquement aux règles antidopage

Jeannie Longo : suspension pour manquement aux règles antidopage
Jeannie Longo : suspension pour manquement aux règles antidopage
Dans cette photo : Jeannie Longo
La cycliste Jeannie Longo est sur le coup d’une suspension pour manquement aux règles antidopage.
À lire aussi

En effet il apparait qu’elle n’aurait pas donné d’informations précises sur ses lieux d’entrainement. En 18 mois, elle aurait eu « trois manquements aux règles de localisation ».

Dans la pratique, chaque cycliste  doit tous les jours indiquer où il se trouve de 06 heures à 23 heures avec une plage horaire d’une heure décidé par le sportif. Fait encore plus étonnant : le mari de Jeannie Longo, M. Ciprelli, aurait acheté de l’EPO en 2007 (source l’equipe).

Preuves à l’appui (copie de mail de transaction), il serait passé par un site américain pour acheter de l’EPO chinoise. Il aurait contacté Joe Papp, un ancien coureur qui avait eu des démélés avec la justice en 2007 pour des faits de trafic de produits dopants.

Joe Papp le dit "J'ai vendu de l'EPO à Ciprelli à cette époque. Il a spécifiquement et directement demandé sur notre site ce que lui coûteraient 80.000 iu (unités) d'EPO livrées en France. Il a d'ailleurs indiqué que c'était pour sa femme".

Le nom de Jeannie Longo n'a toutefois pas été prononcé, précise l'ex-cycliste américain. La transaction a donné lieu à un envoi des produits à l'adresse d'une parente de Patrice Ciprelli en Isère.

Jeannie Longo n'était pas la seule sportive entraînée par Patrice Ciprelli à l'époque. cette histoire pourrait avoir de facheuses conséquences puisque le dossier a été envoyé l’AFLD (agence française de lutte contre le dopage). Un coup dur supplémentaire pour Jeannie Longo.

VOIR AUSSI

Jeannie Longo : à 52 ans, elle devient encore une fois championne de France

Femmes solidaires lance une pétition pour plus de sport féminin à la télévision

Tour d'Italie : Alberto Contador remporte la 94ème édition du "Giro"