Enquête sur Valérie Trierweiler : Guéant veut porter plainte

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant conteste les informations parues dans l'Express selon lesquelles des policiers auraient reçu l'ordre de mener une enquête sur la journaliste Valérie Trierweiler. Il va porter plainte « rapidement ».
A lire aussi
Taubira comparée à un singe : la ministre réagit, le FN veut porter plainte
racisme
Taubira comparée à un singe : la ministre réagit, le FN...


La compagne de François Hollande, a-t-elle fait l'objet d’une enquête ? C’est en tout cas ce qu’affirmait mardi l’hebdomadaire l’Express, en révélant que la journaliste de 46 ans, grand reporter pour Paris Match et journaliste politique sur Direct 8, avait été surveillée début 2011 par des fonctionnaires de la direction du renseignement de la préfecture. Selon l’hebdomadaire, il « s’agissait d’établir une notice biographique fouillée » de Valérie Trierweiler, « y compris sur son réseau relationnel ».

Cette information a aussitôt été fermement démentie par la Préfecture de police de Paris. Cette dernière s’exprimant dans un communiqué « regrette le colportage de rumeurs susceptibles de porter atteinte à l’honneur et à la considération du service public ». Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a déclaré qu’il comptait porter plainte « rapidement » contre l’Express pour « diffamation publique à l’encontre d’une administration et diffusion de fausse nouvelle ». Mardi, M. Guéant avait assuré que cette enquête n'était « pas avérée » et qu'il n'en existait pas de « preuve ». Néanmoins, il a ajouté que si tel était le cas, il en serait « indigné ».

Quant à la réaction de François Hollande, elle ne s’est pas fait attendre. Le favori des primaires socialistes a ainsi parlé d’une « intrusion inacceptable » dans la vie privée de sa compagne et a exigé que la vérité soit faite « sur l’existence ou l’inexistence de ce procédé ». « Si c'était confirmé, ça en dit long sur la manière dont la droite envisage de mener cette campagne », a-t-il ajouté. Valérie Trierweiler s’est quant à elle déclarée « choquée » et « abasourdie » et précise qu’elle réfléchit avec son avocate à la suite à donner à cette révélation d’une enquête présumée.

VOIR AUSSI

Primaire PS : Aubry et Hollande s’affrontent dans un débat consensuel
Primaire PS : deuxième débat entre les candidats ce soir sur i>Télé
Primaire PS : un Français sur trois aux urnes et une appli pour les guider

L'INFO DES MEMBRES

« Face à l’actu » : La compagne d’Hollande Valérie Trierweiler critique Fogiel sur Twitter
Valérie Trierweiler : des problèmes avec la police pour la compagne d’Hollande ?