Encadrement militaire des mineurs délinquants dès février 2012

Encadrement militaire des mineurs délinquants dès février 2012
Encadrement militaire des mineurs délinquants dès février 2012
Le ministre de la Justice, Michel Mercier, a annoncé hier à l’Assemblée nationale que les mineurs délinquants pourraient être accueillis par « trois Etablissements publics d’insertion de la Défense (Epide) à partir de début 2012 ».
A lire aussi
Mineurs délinquants : Nicolas Sarkozy en déplacement dans l'Aisne
adolescent
Mineurs délinquants : Nicolas Sarkozy en déplacement dans...


« Dès février 2012, les trois centres de Bourges, Belfort et Val-de-Reuil (Eure) pourront accueillir les premiers mineurs concernés », a déclaré Michel Mercier, ministre de la Justice, lors de l’examen de la proposition de loi du député UMP Eric Ciotti, visant à instaurer un encadrement militaire pour les délinquants de moins de 18 ans.
Alors que la commission de la Défense a rejeté le texte la semaine dernière, fait rare traduisant une inquiétude des milieux proches des militaires, le ministre a assuré que l’Epide (Etablissement public d’insertion de la Défense) offrait « un cadre particulièrement adéquat pour l’insertion sociale et professionnelle de ces jeunes ». Le personnel de ces centres a, selon lui, « l’expertise et l’expérience de jeunes en difficultés ». Le ministre a également tenu à ajouter que l’Epide « n’est pas une structure militaire mais bien une structure civile qui s’inspire, certes, du modèle militaire, mais aussi des méthodes des travailleurs sociaux ».
Toujours selon Michel Mercier, d’ici à juin 2012, 15 centres pourront alors accueillir des mineurs délinquants.

Alexandre Roux

(Source : Le parisien)
Crédit photo : Photodisc

VOIR AUSSI

Feux vert de Sarkozy pour un encadrement militaire des mineurs délinquants
Jurés populaires et justice des mineurs : le PS saisit le Conseil Constitutionnel
ERS : deux professionnels de l’éducation donnent leur avis