Affaire du Carlton : le proxénète « Dodo la Saumure » nie connaître DSK

Interviewé sur RTL, par l'intermédiaire de son avocat, le proxénète surnommé « Dodo la Saumure », mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille, a nié connaître Dominique Strauss-Kahn. Il affirme également n'avoir envoyé aucune fille travaillant dans ses établissements belges à l'hôtel Carlton.
A lire aussi


C'est la première fois, depuis le début de l’affaire du Carlton de Lille, que le proxénète Dominique Alderweireld surnommé « Dodo la Saumure » s’exprime publiquement. Par l’intermédiaire de son avocat Sorin Margulis, RTL a pu lui transmettre une série de questions dans la prison belge où il est enfermé. L’avocat a ensuite communiqué les réponses à RTL. Dodo la Saumure affirme alors ne pas connaître l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn. Cependant, il évoque « une soirée dans un appartement à Lille » et une autre « à Paris dans un restaurant près de l’Étoile » avec lesquelles le proxénète pourrait avoir un lien.

De plus, Dodo la Saumure assure ne pas être impliqué dans l’affaire du Carlton, et ne fait référence qu’à ses activités légales en Belgique : « À ma connaissance, aucune fille travaillant dans mes établissements belges n'est allée se prostituer au Carlton de Lille (...) Je n'ai commis aucun fait en France ». Enfin, le proxénète parle d’un « règlement de comptes » contre lui : « Il y a des dizaines d'établissements de cette nature en Belgique. Personne n'est poursuivi et depuis des années. Mais je pense que moi on veut me faire payer mes relations parce que je fréquente beaucoup de personnes importantes en Belgique et dans le Nord de la France ».

Nicolas Pouilley

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Affaire du Carlton de Lille : DSK, Roquet, Lagarde, qui est impliqué ?
Affaire du Carlton de Lille : des témoignages ciblent DSK
Affaire du Carlton de Lille : l’entrepreneur David Roquet mis à pied
Affaire du Carlton : Eiffage porte plainte contre ses salariés impliqués
Proxénétisme au Carlton de Lille : Lagarde placé en garde à vue