Législatives 2012 : Duflot candidate à Paris, Delanoë furieux

Législatives 2012 : Duflot candidate à Paris, Delanoë furieux
Législatives 2012 : Duflot candidate à Paris, Delanoë furieux
Dans cette photo : Bertrand Delanoë
Cécile Duflot, la secrétaire nationale d'Europe Écologie-les-Verts a annoncé dans les colonnes du quotidien Le Parisien de ce jour sa candidature la Mairie de Paris pour les législatives de 2012. Si elle était attendue, la nouvelle ne ravit toutefois pas la majorité socialiste.
A lire aussi
Ces candidates qui vont bousculer les élections américaines
News essentielles
Ces candidates qui vont bousculer les élections...


C’est dans un entretien accordé au journal Le Parisien que Cécile Duflot a annoncé sa candidature à Paris dans le cadre des élections législatives de 2012. Cette nouvelle n’en est pas vraiment une. Dès le 9 novembre dernier, la secrétaire nationale d’Europe Écologie-les-Verts (EELV) avait envisagé de se présenter soit dans le Val-de-Marne, son département actuel, soit à Paris. « J’ai décidé, après une longue réflexion, d’être la candidate sur la 6e circonscription à Paris (XIe et XXe arrondissement », confie-t-elle dans les colonnes du quotidien paru ce mercredi. Et d’ajouter : « les militants m’ont donné envie de cette aventure parisienne. J’aime Paris et je sais que la parole des écologistes y est fortement attendue ».
Mais au lendemain d’un accord douloureux entre le PS et Europe Écologie-les-Verts, cette candidature fait toutefois grincer des dents dans la majorité socialiste, à la tête de la municipalité. Bertrand Delanoë, appuyé par sa première adjointe Anne Hidalgo s’est notamment montré hostile à tout « parachutage d’une candidature pour des raisons totalement étrangères aux enjeux du prochain scrutin national ». Une pirouette pour viser, sans la citer nommément, Cécile Duflot.

Crédit photo : europeecologielesverts-idf.fr

VOIR AUSSI

Paris : François Fillon se positionne pour les législatives
Incendies à La Réunion : Joly et Duflot s’indignent contre l'État
L'écologie serait-elle machiste?
Législatives 2012 : Ségolène Royal annonce sa candidature