Air France : un Airbus volait avec un carénage mal vissé

Air France : un Airbus volait avec un carénage mal vissé
Air France : un Airbus volait avec un carénage mal vissé
Selon l'AFP, un Airbus A340 d'Air France a dû être immobilisé mi-novembre à Boston, après qu'un mécanicien a remarqué qu'il manquait une trentaine de vis sur un panneau de carénage. L'avion venait pourtant d'être révisé en Chine.
A lire aussi


Si, selon le porte-parole d’Air France, « cet incident est le premier de cet ordre », espérons aussi qu’il soit le dernier. En effet, d’après l’AFP, le 15 novembre un Airbus A340 de la compagnie française a dû être immobilisé plusieurs heures sur le tarmac de Boston (USA) après qu’un mécanicien a eu la surprise de constater qu’il manquait une trentaine de vis sur un panneau de carénage. L’avion venait pourtant de subir un contrôle technique complet en Chine. L’incident, confirmé par l’un des représentants d’Air France, va donc faire l’objet d’une enquête interne. Cependant, « à aucun moment, la sécurité des vols » n’a été remise en question a affirmé ce porte-parole. Il a également indiqué que « la partie de l’avion concernée est le karman de l’aile droite, un cache d’habillage situé entre l’aile et le fuselage fixé par une cinquantaine de vis recouvertes d’un joint masqué ». « Le karman a une fonction d’habillage et ne concerne pas une zone pressurisée » a-t-il poursuivi.

Toujours selon cette source, ce fameux joint recouvrant les vis a pu gêner l’inspection lors de la révision de l’appareil. Plutôt étonnant quand on sait que « le fournisseur d’Air France (Taeco), qui a procédé à la grande visite (révision complète de l’avion ndlr.) est internationalement reconnu et travaille depuis plus de quatre ans pour Air France ». L’entreprise Taeco est d’ailleurs l’un des leaders mondiaux de l’entretien de gros porteurs. Cette entreprise travaille effectivement avec toutes les grandes compagnies mondiales (Lufthansa, British Airways, American Airlines…).
Or, du côté syndical, l’incident serait imputable à une défaillance au niveau de la maintenance. L’an dernier déjà, un Boeing 747-400 avait également été immobilisé après une grande révision en Chine : plusieurs parois de l’avion avaient été repeintes avec de la peinture potentiellement inflammable. Cet appareil avait pourtant continué à voler durant trois semaines…

Alexandre Roux

(Source : lemonde.fr)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Un avion d'Air France a évité le crash en juillet
Vol Rio-Paris : le crash dû au givrage, Airbus et Air France savaient
Air France dans le top 10 des compagnies aériennes les plus sûres

L'INFO DES MEMBRES

Benjamin Millepied danse pour Air France – Vidéo
Airbus va racheter l’équipementier Satair pour 504 millions de dollars
Airbus : commande record au Bourget de 200 A320neo par Air Asia