PremUp : une fondation pour combattre la prématurité

PremUp : une fondation pour combattre la prématurité
PremUp : une fondation pour combattre la prématurité
Chaque année, de plus en plus d'enfants prématurés naissent. Grossesses assistées ou tardives, autant de facteurs pour expliquer ce boom de la prématurité. Pourtant il n'existe qu'une seule fondation de recherche et de soins dans le monde : PremUp.
A lire aussi
La présidente de la Fondation des femmes dédommagée pour injure publique à caractère sexiste
News essentielles
La présidente de la Fondation des femmes dédommagée pour...

De plus en plus de bébés prématurés

La prématurité est en hausse de 15% depuis 10 ans en France, selon la fondation PremUp. Chaque année, sur 800 000 grossesses, 55000 prématurés naissent. Pourquoi certains bébés naissent-ils très avant terme ? On connaît mal les raisons naturelles qui provoquent un accouchement prématuré. Ainsi la présidente de la fondation PremUp, Danièle Evain-Brion nous explique qu'" on ne connait pas chez la femme les signaux de la naissance ". Pourquoi le placenta est-il expulsé soudainement en 15 minutes alors que les contractions ressenties commencent bien avant ? Pourquoi certaines femmes sont-elles victimes de pré-éclampsie, c'est-à-dire d'une hypertension artérielle du fait d'une malformation du placenta ?

Les seules raisons connues sont liées à l'environnement. On le sait : le tabac et l'alcool sont très nocifs pour le bébé. Là, la prévention est facile à mettre en place. Autre facteur : les grossesses tardives et la fréquence des grossesses multiples. Ainsi, près de la moitié des jumeaux ou triplés naissent prématurés.
Et pourtant, la population ne voit pas la prématurité comme une question majeure de santé publique, à en croire une enquête du CSA pour PremUp. Peu de Français connaissent et comprennent ce phénomène. Et pour cause ! Peu de recherches existent sur le sujet.
Car la prématurité est un sujet presque tabou! Selon Danièle Evain-Brion, " c'est quelque chose dont on parle peu, la maman se sent coupable et le silence prime ".

PremUp : donner aux prématurés l'importance qu'ils méritent

La prématurité est une priorité ! La fondation oeuvre pour informer les femmes et le public sur cette question de santé publique. PremUp a vu le jour en 2007 sur l'initiative des ministères de la Recherche et de la Santé. Selon sa présidente Danièle Evain-Brion " cette opportunité extraordinaire a permis de pouvoir donner enfin à la grossesse et aux prématurés toute l'importance qu'ils méritent ". Trois missions : Préserver la santé de la femme enceinte, prévenir la prématurité et protéger l'enfant prématuré.

Pour cela, PremUp travaille pour faire progresser la recherche médicale. La fondation dispose de 100 chercheurs relevant de 11 pôles de recherches académiques. Un pole d'enseignement existe aussi pour former médecins, sages-femmes etc. Enfin, PremUp possède trois centres de soins périnataux de niveau 3 (hôpital Cochin, Robert Debré et Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil). Premup oeuvre pour que les mamans et leurs prématurés soient pris en charge dans des centres spécialisés en néonatologie.

Comment aider la Fondation ?

PremUp manque cruellement de moyens. Les financements publics accordés à la périnatalité sont insuffisants. Pour participer au financement, il existe plusieurs possibilités.
Si vous êtes une entreprise ou une fondation, plusieurs types de partenariat sont possibles : faire un don ou donner du matériel de recherche et de soin par exemple.
Si vous êtes un particulier : vous pouvez donner par courrier ou en ligne sur www.premup.org.

Quelques définitions :

Grossesse : durée de 41 semaines soit 9 mois.
Prématurité : avant 37 semaines soit 8 mois.
Grande Prématurité : entre 28 et 33 semaines soit 7 mois.

La fondation de coopération scientifique a été reconnue d'utilité publique. L'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l'Inserm, l'Université Paris Descartes, l'Université Pierre et Marie Curie, l'Université Paris Diderot et l'Université Paris 12 Val-de-Marne sont les 6 membres fondateurs de PremUp.

Lien : www.premup.org


Anaïs Anouilh